Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

L'info régionale


Liens rapides


Réseaux sociaux

Viticulture

Logo viticulture

Proche des préoccupations quotidiennes des producteurs, la section Viticole de la CR est composée de vignerons et viticulteurs bénévoles de toute la France. Conscients des enjeux réels de l’agriculture, ils représentent la profession aux réunions et commissions nationales, régionales et départementales.

Depuis décembre 2004, date de sa création, la section viticole prend position dans l’intérêt des seuls agriculteurs et ne se laisse pas influencer par les intérêts commerciaux ou les considérations idéologiques. La filière dispose de puissants lobbies : pourquoi les agriculteurs seraient-ils les parents pauvres du système ? Pour la CR, la défense du revenu de l’agriculteur est au centre des préoccupations.

Toute l'actu concernant la viticulture

Revue de presse

Notre projet pour la viticulture

Maladies du bois : problématique majeure de la filière viticole Française

Les maladies du bois sont une problématique majeure pour la viticulture française et devraient être traitées en priorité !
Elles causent l’improductivité de plus de 13 % du vignoble français, soit une perte de 1.5 milliard d’euros par an !
L’Etat français doit investir davantage – plus que quelques millions d’euros dont une partie provenant d’industriels – dans la recherche afin d’apporter de vraies solutions à ce fléau.

Relancer la pépinière Française

Depuis plusieurs années, les pépiniéristes français peinent à satisfaire la demande en plants, laquelle est particulièrement soutenue du fait de plans collectifs de restructuration et des maladies. La Coordination Rurale demande la mise en place de parcs régionaux de vignes-mères (production de greffons et porte-greffes) en dehors des zones viticoles, lesquelles sont indemnes de maladies ; ainsi qu’une diminution des délais pour obtenir les agréments (2 ans).

Stop à la disparition des produits phytosanitaires !

Les produits phytosanitaires sont nécessaires à la santé des végétaux, il est donc indispensable de maintenir leur utilisation et leur diversité. La réduction du nombre de molécules (carbendazime, dinocap, thiacloprid, etc.) est problématique vis-à-vis de la résistance des végétaux et de concentration dans les sols. Les AMM doivent être délivrées au niveau communautaire et non plus au national afin d’éviter la distorsion de concurrence.

Instauration d’une TVA sociale

La viticulture est le 2ème financeur de la MSA derrière les grandes cultures. La Coordination Rurale propose depuis plusieurs années l’instauration d’une TVA sociale qui serait calculée sur le montant « hors taxe » des produits et favoriserait la compétitivité prix des vins français sur le marché national et à l’exportation.

Vers un changement de calcul de l’IFT

Le calcul des IFT prend encore en compte les traitements obligatoires, comme ceux contre la flavescence dorée. Ces traitements ne peuvent être réduits ou supprimés, dès lors pourquoi les prendre en compte dans le calcul des IFT puisqu’ils ne sont pas de la volonté des viticulteurs ?

Urbanisme : jusqu’où reculerons-nous ?

Les réglementations sur les Zones Non Traitées (ZNT) sont nécessaires pour préserver la santé des populations mais sont incompatibles avec l’urbanisation actuelle. Des maisons, des quartiers se construisent autour de nos vignes et ce serait à nous de reculer ? La Coordination Rurale demande que la ZNT et les haies soient de la responsabilité des lotisseurs.
L’urbanisme est de plus en plus inadapté à l’agriculture et limite les voies de circulation pour les engins
agricoles.

Nos combats

Le taux des prestations viniques de 10 % n’est plus adapté aux nouvelles techniques de production. La Coordination Rurale propose d’abaisser ce taux à 7 % maximum (dont 5% pour les marcs et 2% pour les lies).
Christian Montelieu, viticulteur dans le Gers

Les normes françaises sont bien plus strictes que la réglementation fixée par l’Union européenne (distances, horaires et types de traitements, communication sur le vin, etc.)
Max Laurilleux, viticulteur dans le Maine-et-Loire

Le cuivre est un produit indispensable à la viticulture biologique comme conventionnelle. Les doses maximales autorisées ne doivent plus baisser, au risque de condamner de nombreux viticulteurs en dégradant leur niveau de production.
Francis Fritsch, viticulteur en Alsace

Le vin est ancré dans notre culture, il compose notre art de vivre à la française. Nous devons en être fier et faire sa promotion en France et dans le monde en éduquant et en formant les consommateurs !
Alain Queyral, viticulteur en Dordogne

Parole d'adhérent

Maxime Cheneau

Maxime Cheneau, viticulteur à Mouzillon (44)

Maxime s’est installé en 2011 et a rejoint son père sur le domaine familial de Mouzillon.
Il nous présente brièvement son domaine et son engagement :

iconmonstr-quote-5-240« Nous sommes installés sur 72 ha dont une cinquantaine en AOC Muscadet. L’essentiel de la production est vendue directement à la grande distribution régionale et une faible part est expédiée aux Etats-Unis.
J’ai rejoint la Coordination Rurale dès mon installation. Je me suis retrouvé sur des sujets importants tels que les maladies du bois et les prix rémunérateurs. Aujourd’hui les primes (à la plantation et pour les bâtiments) me permettent de ne pas perdre d’argent mais ce que nous voulons ce sont des prix rémunérateurs. Le Muscadet est l’une des AOC qui est la moins bien valorisé, si bien que ma production de Vin de France me donne de meilleures marges. »

Le président de section

Xavier Desouche

Xavier DESOUCHE

Viticulteur en Charente

Votre animateur de section

Florian BEZE

 

1 impasse Marc Chagall 32022 Auch Cedex 9
Tél : 05 62 60 14 30
Mobile : 06 44 33 25 58

Contactez-nous
Vous souhaitez adhérer à la Coordination Rurale ?

Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.