L'info régionale

Réseaux sociaux

Tromperie sur l’origine des kiwis : la CR obtient gain de cause au tribunal

kiwis

Tromperie sur l’origine des kiwis : la CR obtient gain de cause au tribunal

Le préjudice des producteurs reconnu !


Mardi 9 juin 2020, le tribunal correctionnel de Privas (07) a rendu son délibéré dans un dossier de francisation des kiwis où la Coordination Rurale (CR), sous l’impulsion de sa section Fruits et Légumes, s’était portée partie civile pour faire reconnaître le préjudice porté aux producteurs par cette tromperie. Elle a obtenu gain de cause.

Dans cette affaire, des fruits bios originaires d’Italie étaient revendus comme des fruits bios produits en France. La Coordination Rurale, qui se bat activement pour davantage de transparence sur l’origine des denrées alimentaires, s’est donc portée partie civile et a mené une action conjointe avec la FNPF (Fédération nationale des producteurs de fruits) et la Confédération paysanne, aux côtés du BIK (Bureau interprofessionnel du kiwi). Les juges ont condamné le revendeur à 70 000 € d’amende au nom de ses sociétés (60 000 € pour celle basée à Vesseaux et 10 000 € pour celle à Saint-Didier-sous-Aubenas).

« Depuis quelque temps les agriculteurs sont attaqués de toutes parts et cette tromperie vis-à-vis des consommateurs donne une mauvaise image encore de notre métier » déplore Joris Miachon, arboriculteur dans la Drôme et responsable de la section Jeunes de la CR. « Il est regrettable de constater que de telles pratiques proviennent d’un agriculteur… J’espère que ce jugement servira de leçon et qu’on n’aura plus affaire à ce genre de situation ! »

La Coordination Rurale réaffirme, par son implication dans cette affaire, la défense des agriculteurs avant tout ; elle se satisfait de ce délibéré.