Suite aux annonces du Premier ministre vendredi dernier, la mobilisation des agriculteurs en colère se poursuit dans toute la France. Adhérents et sympathisants de la Coordination Rurale sont mobilisés pour faire entendre la voix des agriculteurs !

Le syndicat relève des annonces de bon sens : l’application effective de la loi EGAlim, la simplification administrative ou encore les contrôles. La Coordination Rurale a longtemps milité avec constance et fermeté sur de telles mesures dont on peut s’étonner qu’elles arrivent seulement maintenant…

La loi EGAlim n'impose pas le respect des coûts de production, mais seulement leur prise en compte. Il aura donc fallu des blocages et des manifestations pour que le Gouvernement s'inquiète du non respect de cette loi.

14 réglementations sont cumulées pour les haies, mais quand il s'agit de lutter contre les distorsions de concurrence, l'article L. 236-1.-A. du code rural n'est toujours pas appliqué 5 ans après sa création !

Par ailleurs, quand bien même ces annonces seraient véritablement mises en œuvre, elles ne suffiront pas !

Une chose est claire, tant que l’Union européenne ne modifiera pas en profondeur sa politique agricole, la crise agricole se poursuivra. Là encore, les revendications de la Coordination Rurale sont restées inchangées : entre autres, la sortie de l’agriculture des traités de libre-échange, l’application réelle des clauses miroirs et l'arrêt de la surtransposition des normes. Les outils législatifs existent. Il s’agit maintenant de les appliquer !

Quant à la future loi d'orientation pour le renouvellement des générations en agriculture telle qu’elle est présentée actuellement, elle ne résoudra pas le problème structurel qui est celui des prix rémunérateurs. C’est aussi pour cette raison, que la CR propose la mise en place de l’exception agriculturelle afin de pouvoir réguler les marchés européens.

Gabriel Attal doit faire de nouvelles propositions aujourd'hui. Une fois encore, il est à espérer qu’elles seront à la hauteur des enjeux et, surtout, qu'elles se traduiront en acte.

Dans la même catégorie

Économie
Économie
Économie
Économie