L'info régionale

Réseaux sociaux

Avec vous, il est temps de rétablir la vérité sur les algues vertes

Lec'hvien

Avec vous, il est temps de rétablir la vérité sur les algues vertes

À l’occasion des élections aux Chambres d’agriculture 2019, la Coordination Rurale a créé une série de 30 vidéos sur des thématiques fortes, des convictions incarnées par ses adhérents. La Coordination Rurale de Bretagne a également réalisé une vidéo sur la question des algues vertes avec Pierre Lec’hvien, agriculteur dans les Côtes d’Armor.

La Coordination Rurale de Bretagne tient à rappeler que contrairement à ce que certains affirment, le lien entre rejets de nitrates et prolifération des algues vertes n’est pas établi.

Pour preuve, certaines baies, où la concentration de nitrates est faible, sont pourtant envahies par les algues alors que d’autres avec un fort taux ne le sont pas.
 C’est logique, puisque le développement des algues vertes repose essentiellement sur trois facteurs : eaux peu profondes, faible mouvement et présence de phosphate.

La Coordination Rurale de Bretagne estime que l’agriculture ne doit pas supporter la responsabilité de ce phénomène et milite, pour qu’en France, de vraies études scientifiques soient menées sur le sujet. Il faut d’urgence se pencher sur la problématique des stations d’épuration : celles-ci sont sous-dimensionnées et inadaptées pour le traitement du phosphore, vrai responsable du développement des algues vertes. La CR Bretagne demande donc que les communes et les agglomérations bretonnes soient classées en fonction de la qualité de leurs réseaux d’assainissements de façon à inciter les collectivités à engager les investissements nécessaires.

Quant à la directive Nitrates, elle ne sera pas en capacité d’atteindre les objectifs fixés et doit donc être révisée. Nous ne demandons pas un droit à polluer mais bien un droit à la vérité.

À la Coordination Rurale, nous militons pour que les vraies causes soient identifiées, traitées et qu’enfin les algues vertes disparaissent des côtes qui font le charme de notre région.