L'info régionale

Réseaux sociaux

Protéines Tag

Protéines

colza CP
Retrait de variétés issues de la mutagenèse

Pour France Grandes Cultures, on complique encore plus les programmes de désherbage des agriculteurs et leurs assolements, en risquant d’augmenter notre dépendance aux importations en protéines et huiles végétales sans protéger nos marchés et donc les consommateurs.

Pois/féveroles : quelles pistes pour un redéploiement ?

FGC a participé au “Carrefour” pois et féveroles organisé par l’institut technique Terres Inovia, mardi 19 novembre, à Paris. Parmi les grands sujets évoqués par les spécialistes rassemblés durant cette journée de colloque, on note que la production de protéagineux s’est effondrée depuis la PAC 1992...

cantine
Menu végétarien dans les cantines : quand le Gouvernement va trop vite en besogne

Le Groupe de travail (GT) « nutrition » au sein du Conseil national de la restauration collective travaille à la publication d’un guide sur la composition nutritionnelle du menu végétarien. Rendu obligatoire par la loi EgAlim à compter du 1er novembre 2019, ce dernier sera proposé au moins une fois par semaine comme menu unique ou comme menu alternatif dans le cas où plusieurs menus sont proposés.

Protéines végétales

Stratégie nationale pour les protéines végétales : les clés de la réussite ! Pour la Coordination Rurale et France Grandes Cultures (FGC), les accords commerciaux actuels forment un verrou imparable qui empêche tout développement sérieux et tout objectif d’amélioration de notre sécurité alimentaire. Ils doivent donc...

Plan protéines : des éleveurs sceptiques

Les éleveurs de la Coordination Rurale regrettent que les 2 % d'aides couplées allouées aux protéines végétales ne soient pas plus efficacement utilisées en élevage. Il y a un réel besoin de développer l'autonomie protéique dans les exploitations. D'après l'Institut de l'élevage, elle s'élève seulement à 15-20 % chez les laitiers et à 25-30 % chez les éleveurs de bovins viande.

Un plan protéines déjà vu et sans ambition

Le ministère de l’Agriculture a présenté ce mardi 16 décembre un nouveau plan protéines. Si l'intérêt agronomique de cultiver les protéines en France est incontestable, il apparaît cependant que, d'un point de vue économique, cet énième plan de relance ne sera pas plus efficace que les précédents.