L'info régionale

Réseaux sociaux

Abattage Tag

Abattage

Blonde d'aquitaine
Gestion des bovins non transportables : la CR écrit au directeur de la DGAL

La gestion des animaux accidentés dans les élevages français a pris un tournant décisif en octobre 2018 avec l'interdiction de transporter à l'abattoir des bovins ne pouvant se mouvoir par eux-mêmes. Deux issues sont donc depuis envisagées pour les animaux ne pouvant se mouvoir : • Euthanasie...

tuberculose - Aide bovins allaitants
Les éleveurs ont besoin d’abattoirs de proximité

Lors de sa visite pendant le Sommet de l’Élevage en octobre 2019, le Président de la République, interpellé par les éleveurs, proposait de construire des abattoirs pour aider les éleveurs. Pour la Coordination Rurale, il s’agit effectivement d’une nécessité qui passe également par le soutien...

La CR apporte son appui lors d’un contrôle à Hercé (53)

La Coordination Rurale était conviée lundi 04 juin sur la ferme de Sylvie et Jacques Lefeuvre, ces derniers organisaient une conférence de presse pour dénoncer les contrôles qu'ils subissent depuis de nombreuses années, ils les jugent injustifiés et trop répétés.

Communiqué de Presse de Stéphane Le Foll sur la grippe aviaire

Remise en place des palmipèdes prévue pour le mois de mai. Abattages dans les foyers : indemnisations en cours de versement depuis février 2017 Abattages préventifs : indemnisations en cours de versement depuis le 16 mars 2017 Pertes de production : indemnisations versées à partir de fin avril 2017 13 avril : signature...

Sylvie Girard parle de la grippe aviaire sur Radio 4

Mardi 17 janvier, Sylvie Girard, présidente de la CR Nouvelle Aquitaine et élue à la chambre d'agriculture du Lot-et-Garonne, a participé à l'émission Les pieds dans l'actu diffusée sur Radio 4 sur le thème de la grippe aviaire.

Tuberculose bovine : le Préfet reçoit la CR19

Voilà maintenant plus de 16 mois qu'un troupeau de Corrèze est bloqué par une suspicion de tuberculose. Une délégation de la Coordination Rurale de Corrèze a été reçue le 15 juillet dernier par le Préfet afin d'aboutir à une résolution rapide et acceptable de cette situation intenable pour l'éleveur.