L'info régionale

Réseaux sociaux

Confinement : maintenir la chasse pour limiter les dégâts sur les cultures

sanglier

Confinement : maintenir la chasse pour limiter les dégâts sur les cultures

La France connaît un second épisode de confinement alors que les agriculteurs achèvent les travaux d’automne (semis de blé, orge, colza, luzerne…) et récoltes des cultures de printemps (maïs, tournesol, sorgho…) déjà perturbés par les fortes précipitations de ces dernières semaines. Cette période est également marquée par une présence accrue des espèces comme les sangliers, les chevreuils, les blaireaux, les corbeaux et les palombes qui causent de nombreux dégâts dans les champs !

Du fait du confinement, la chasse est limitée, soumise à l’autorité des préfectures. Or, il est vital que ces populations continuent d’être régulées, sans quoi les dégâts générés sur les semis engendreront des baisses significatives de récoltes ou obligeront les agriculteurs à semer de nouveau.

La Coordination Rurale du Centre a donc fait la demande à chaque préfet et préfète des 6 départements de mettre en place une autorisation dérogatoire permettant aux chasseurs de continuer leur activité dans le respect des mesures sanitaires avec port du masque obligatoire et interdiction de se réunir dans des endroits clos tels que les cabanes de chasse.