L'info régionale

Réseaux sociaux

La filière F&L dans la tourmente

La filière F&L dans la tourmente

Grand bazar dans la filière FetL. Depuis que le gouvernement a détruit le travail de la fourmilière en chamboulant l’organisation de la filière, rien ne va plus. En effet, la filière n’a plus de cohérence et cela entraîne des divisions terribles.

A FranceAgriMer, situation inédite pour l’élection du président du conseil de direction FetL, car 3 candidats se sont présentés : A. Delahaye (Légumes de France et présidente sortante), B. Dupont (FNPF) et P. Trillon (UNPT). Au final, c’est ce dernier qui a été élu au 2nd tour avec 7 voix et 8 bulletins blancs (sur 20 votants). Ce n’est donc pas une élection franche et le ministre devra le confirmer pour assoir son élection. De plus, depuis que le Ministère cherche à intégrer le CTIFL dans Interfel, ces derniers s’échangent des courriers acides. Les professionnels se dressent les uns contre les autres et rien de bon ne sortira de tout cela pour les agriculteurs. Car lorsque c’est la course aux places, les élus ne pensent plus du tout au terrain, alors que la situation est grave. La CR est toujours là pour le rappeler et ne s’en est pas faite prier lors du dernier Conseil d’Administration du CTIFL.