Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

L'info régionale

Réseaux sociaux

Fortes pluies : un risque sérieux de baisse de la production européenne de céréales

Fortes pluies : un risque sérieux de baisse de la production européenne de céréales

A la suite des fortes pluies de ces dernières semaines, de nombreux agriculteurs ont relayé auprès de l’Organisation des producteurs de grains (OPG) de la Coordination Rurale leurs inquiétudes de voir la récolte 2016 fortement altérée, nuançant ainsi les dernières prévisions très optimistes du Conseil international des céréales.

Les rendements en France et Allemagne menacés

Pour les deux premiers pays producteurs de blé, les conditions climatiques sont très défavorables aux cultures de céréales. L’automne doux a favorisé la présence des pucerons, vecteurs de viroses telles que la jaunisse nanisante du blé dont les effets visibles à ce jour montrent, malgré les donneurs de leçons, que l’après néonicotinoïdes sera très compliqué à gérer. Les pertes de rendement liées à ce pathogène peuvent atteindre une vingtaine de quintaux par hectare. L’ensemble du territoire national est touché.

Les pluies actuelles favorisent dans le Nord la fusariose, une maladie fongique de floraison. Si elles persistent, elles dégraderont aussi les qualités des céréales les plus au Sud qui terminent leur cycle.

Jean-Louis Fenart, céréalier dans le Pas-de-Calais, craint « une dégradation de la qualité des blés et une diminution du potentiel ». Damien Brunelle, agriculteur dans l’Aisne, indique que les champs de maïs et de betteraves semblent les plus inondés et certains blés sont versés. Philippe Ribault, bottes aux pieds dans sa ferme d’Eure-et-Loir, photographie les taches jaunâtres de plantes chétives virosées. « Pour les excès de pluviométrie et d’hygrométrie, il est encore un peu tôt pour se prononcer mais la menace des fusarioses doit être prise très au sérieux. »



Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.