L'info régionale

Réseaux sociaux

FCO : l’État et les GDS doivent assumer leurs responsabilités

bovins

FCO : l’État et les GDS doivent assumer leurs responsabilités

La Coordination Rurale comprend le mouvement de grève lancé par la Fédération française des commerçants de bestiaux (FFCB). Les éleveurs ne doivent cependant pas subir les conséquences de cet arrêt provisoire du ramassage des animaux ; pour sortir de cette crise la CR demande à l’État et aux GDS d’assumer leurs responsabilités.

Le désengagement de l’État français sur le financement des tests de détection de la FCO utilisés pour exporter des animaux vers l’Espagne ainsi que son désengagement vis-à-vis de la vaccination montre une nouvelle fois l’abandon des éleveurs par les pouvoirs publics. D’autres pays comme l’Espagne apportent un important soutien à leur filière qui se trouve ainsi avantagée.

Les GDS ont également, dans leur ensemble, failli à leur mission de défense sanitaire des éleveurs puisqu’ils se sont révélés incapables de prendre en charge une partie des frais liés à la FCO malgré l’importance des cotisations versées.

Toutefois, la CR ne souhaite pas rendre la vaccination obligatoire – une telle mesure serait inutile pour des animaux destinés au marché français. Il y aurait moins de problèmes avec les tests de détection si les commerçants faisaient apparaître sur les bons de vente le prix de l’animal et le prix de la garantie « indemne » qu’il est possible d’estimer à une dizaine d’euros sur la base des coûts de vaccination.

Rappelons encore une fois que la CR n’a jamais défendu l’exportation à outrance, qui rend les éleveurs dépendants des aléas sanitaires, diplomatiques ou monétaires mais qu’elle prône une exportation raisonnée qui reste toutefois nécessaire pour désengorger le marché français.

Tags :
, ,