L'info régionale

Réseaux sociaux

Aide à la commercialisation des broutards et jeunes bovins

jeune bovin broutard bétail limousine

Aide à la commercialisation des broutards et jeunes bovins

Le 7 décembre, plusieurs CR départementales du Grand Est ont écrit aux députés pour leur demander d’appuyer, auprès du ministre de l’Agriculture la mise en place d’une aide à la commercialisation des broutards et jeunes bovins.

La demande d’aide porte sur un forfait de 150 euros pendant les mois de janvier à avril 2021.

Les abatteurs ont actuellement tout le loisir d’imposer leurs prix du fait d’un surstock d’environ 10 000 jeunes bovins depuis de nombreux mois. En résulte une situation intenable pour les éleveurs qui subissent déjà une situation économique fragile depuis de nombreuses années. Au regard de l’année dernière, le prix des jeunes bovins a chuté d’environ 5,3 % (JB U) et celui des broutards de 4,2 % (Charolais U). Il est donc impératif de relancer la commercialisation par des aides, y compris l’exportation en vif, pour relever la trésorerie des producteurs.

Une mesure similaire, adoptée en 2016 pour une application début 2017 pour les jeunes bovins mâles de race à viande ou mixte, avait participé au rééquilibrage du marché de la viande bovine et au redressement des cotations. Au regard de la situation sur le marché du maigre, la Coordination Rurale a demandé au ministre d’élargir la mesure aux broutards pour un montant similaire.

En agissant sur les deux niveaux de production, les impacts seraient rapides et constitueraient un vrai soutien à l’ensemble des éleveurs allaitants.

Plusieurs députés de la région ont d’ores et déjà répondu favorablement à ce courrier en relayant la proposition de la Coordination Rurale auprès du ministre de l’Agriculture.

Tags :