L'info régionale

Réseaux sociaux

Cannettes jetées dans les champs : Les CRD de Champagne-Ardenne écrivent à leurs parlementaires

déchets décharge champ

Cannettes jetées dans les champs : Les CRD de Champagne-Ardenne écrivent à leurs parlementaires

Cette semaine, les Coordination Rurale des Ardennes, de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne ont écrit aux parlementaires de leur département afin de les alerter sur les déchets jetés dans les champs et plus précisément les cannettes en aluminium, pouvant être un danger pour les animaux d’élevage.

Un fléau encore trop présent sur le territoire

Alors que l’on estime qu’un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture, nous nous retrouvons avec des champs et des prairies qui sont ainsi pollués par des objets en tout genre. Nous remarquons de plus en plus de déchets dans nos parcelles, notamment des canettes en aluminium, ce qui est catastrophique. En effet, lors des récoltes mécaniques des fourrages pour nourrir les animaux l’hiver, les canettes se retrouvent hachées dans le foin ou l’ensilage. Ces morceaux de canettes ne sont pas détectables par les détecteurs de métaux et ne peuvent être capturés par des aimants. Or, il existe un risque non-négligeable d’ingestion par les ruminants, ce qui est au mieux dangereux, au pire fatal pour les animaux (sauf opération rapide et très coûteuse).

Malheureusement, ce ne sont pas des cas isolés, de nombreux témoignages, très relayés, car touchant de nombreux éleveurs sortent régulièrement. Interbev a ainsi estimé le nombre de bovins ingurgitant des déchets à 60 000 par an.

Un besoin urgent de solutions

Si ce type de pollution coûte très cher aux éleveurs français, nous sommes bien conscients qu’il ne peut pas y avoir une surveillance permanente de chaque parcelle pour empêcher ce type d’incivilité. Il est néanmoins urgent de trouver des solutions.

C’est pourquoi dans notre courrier, nous avons proposé une loi qui permettra une indemnisation des éleveurs victimes de ces incivilités et la récupération et le retraitement de ce déchet.

Pour ce faire, nous proposons aux parlementaires de mettre en place une taxe sur les canettes de quelques centimes par unité. Cette taxe permettrait d’une part de mettre en place un fond géré par GDS France (Groupement de défense sanitaire France) pour indemniser les éleveurs, et d’autre part de créer un réseau de récupération de canettes via un système attractif de consignes.

Ainsi, la Coordination Rurale restera attentive à la suite qui sera donnée à notre courrier proposant cette proposition de loi permettant de lutter contre les canettes dans les champs.

Tags :
,