L'info régionale

Réseaux sociaux

Attention : mise en danger des producteurs d’œufs !

Attention : mise en danger des producteurs d’œufs !

La filière œuf de l’UGVPB a appelé à manifester hier sur les lieux de vente des GMS face à l’objectif de de ces dernières de peser sur les prix et de ne pas prendre en compte la hausse des matières premières.


Les coopératives comme le Gouessant ou Eureden ont demandé à leurs adhérents de se mobiliser ; un appel à mobilisation qui interpelle la CR Bretagne.
Comment se fait-il que ces coopératives ne travaillent pas avec les marchés de l’offre et la demande ?
Toutes ces coops ont continué le développement alors qu’il aurait fallu gérer la production.
En augmentant la production, les coopératives exposent les agriculteurs à des aléas macro-économiques et géopolitiques très incertains.
Cette situation était prévisible. C’est quand même incroyable que nos coops nous envoient dans le mur sans se préoccuper des marchés !
Notre syndicat est particulièrement attaché aux valeurs fondatrices de la coopération. La priorité doit rester la recherche d’une meilleure valorisation de la production des adhérents. Les agriculteurs-coopérateurs mesurent chaque jour combien leur structure coopérative échappe de plus en plus à leur contrôle !

La mascarade d’Egalim

La mise en place du projet de loi EGA était source de beaucoup d’attentes chez les producteurs, qui voient leurs prix de vente chuter quand ceux pratiqués chez les distributeurs ne cessaient de croître. En effet, cela fait de nombreuses années que les marges des industriels et des distributeurs progressent, et ce même en cas de crise chez leurs fournisseurs !
En focalisant leur attention sur les relations commerciales, l’État et le syndicat dit « majoritaire » occultent totalement la responsabilité du système de libre-échange international dans l’asservissement des agriculteurs français. Améliorer les relations entre les acteurs de la filière est indispensable mais ce qui est présenté comme une politique phare n’est en réalité qu’accessoire !

Retrouver l’esprit coopératif

La CR veut faire entendre la voix des coopérateurs et leur redonner le pouvoir au sein de la coopérative.
Pour la CR, la coopération doit retrouver son esprit initial, redevenir l’outil qui prolonge l’exploitation et lui procure un meilleur résultat, se distinguant ainsi du privé tout en profitant au territoire où elle se trouve, plutôt que de chercher à se développer en tant que structure, notamment à l’international.