L'info régionale

Réseaux sociaux

Communiqués de presse

Communiqués de presse

porcs
Non catégorique aux hausses de cotisations porcines

La Coordination Rurale a indiqué dans un courrier à Inaporc son opposition à toutes augmentations des cotisations des éleveurs porcins. Que ce soit pour financer une nouvelle campagne de promotion de la viande porcine ou pour équilibrer les comptes de l'ATM (Animaux trouvés morts), les éleveurs ne disposent d'aucune marge de manœuvre financière pour subir de nouveaux prélèvements. Ils doivent d'ores et déjà faire face à une baisse des prix de 15 % (1), une augmentation des coûts de production (2), à une augmentation d'environ 6 à 8 centimes des cotisations MSA (3) et à la menace de la FPA (Fièvre porcine africaine) qui sert déjà de prétexte pour peser sur les cours.

sanglier
Peste porcine africaine : les éleveurs sous la menace des sangliers

Depuis l'apparition de la peste porcine africaine sur le territoire européen, la section des éleveurs de porcs de la Coordination Rurale n'a eu de cesse d'alerter les autorités sur le danger que représentent les fortes densités de sangliers et les échanges d'animaux. La découverte de deux sangliers morts de cette maladie en Belgique renforce la menace pour les élevages français. 

Phil Hogan
Porc : la Coordination Rurale demande à rencontrer Phil Hogan !

Dans un courrier adressé à Phil Hogan, commissaire européen à l’Agriculture et aux 28 ministres de l’agriculture européens, la CR constate que la situation des éleveurs de porcs se fragilise de jour en jour avec une stagnation des prix à un niveau très bas. Pour résoudre cette situation, le syndicat propose notamment d’activer l’Article 222 de l’OCM permettant de réguler la production. Il espère le soutien des autres syndicats européens.

Cours du porc : pourquoi en est-on là ?

Ce jeudi 31 mai 2018, le cours du porc au Marché de Plérin a été reconduit pour la deuxième séance consécutive à 1,187 euro. Une cotation trop basse pour permettre aux éleveurs de vivre de leur métier.

Porcs : qu’attendre des négociations commerciales ?

La section Porcs de la Coordination Rurale constate une fois de plus que les négociations entre industriels et grandes et moyennes surfaces (GMS) menées actuellement pour les produits porcins font l’impasse sur une rémunération décente des producteurs.

Peste porcine - ©Infographie Ouest France
Peste porcine : monsieur le Ministre, l’urgence est là !

Alors que la peste porcine se propage en Europe de l’Est, la Coordination Rurale demande à nouveau au ministre de l’Agriculture d’intervenir pour interdire les importations de sangliers et mettre en place les moyens de contrôle adéquats, afin d’éviter une contamination des élevages de porcs français.

Promotions sur le porc : Ça ne peut plus durer !

La section Porcs de la Coordination Rurale annonce dès à présent saisir la DGCCRF pour faire la lumière sur des pratiques de détermination du prix qui concernent l'ensemble de la filière porcine et dont les éleveurs sont les victimes.

Pommesdeterre
Plans de filière : bon nombre de copies sont hors sujet !

La Coordination Rurale regrette que la plupart des plans de filières (notamment betteraves, grandes cultures, semences, porcs, palmipèdes...) soumis par les interprofessions occultent totalement la rémunération des producteurs.

Porc © Nick Saltmarsh peste porcine
Chute des cours du porc : la CR demande une réaction urgente

Depuis plusieurs semaines le prix du porc ne cesse de baisser et atteint 1,22€/kg en ce début du mois d'octobre. Pascal Aubry, éleveur et responsable de la section Porcs de la Coordination Rurale tire la sonnette d'alarme et réclame des solutions immédiates pour remédier à...