L'info régionale

Réseaux sociaux

Porcs

Porcs

sanglier
FPA : la France reste indemne

Le 22 novembre dernier, la DGAL (Direction générale de l’alimentation) a organisé une rencontre avec l’ensemble des membres de la filière porcine afin de présenter les différentes évolutions réglementaires en lien avec la protection des élevages vis-à-vis de la peste porcine.

porcs
Non catégorique aux hausses de cotisations porcines

La Coordination Rurale a indiqué dans un courrier à Inaporc son opposition à toutes augmentations des cotisations des éleveurs porcins. Que ce soit pour financer une nouvelle campagne de promotion de la viande porcine ou pour équilibrer les comptes de l'ATM (Animaux trouvés morts), les éleveurs ne disposent d'aucune marge de manœuvre financière pour subir de nouveaux prélèvements. Ils doivent d'ores et déjà faire face à une baisse des prix de 15 % (1), une augmentation des coûts de production (2), à une augmentation d'environ 6 à 8 centimes des cotisations MSA (3) et à la menace de la FPA (Fièvre porcine africaine) qui sert déjà de prétexte pour peser sur les cours.

catherine laillé représentante CR aux EGA pour l'atelier 6
Promotions abusives : mon travail d’éleveuse n’a plus aucune valeur !

Catherine Laillé représentait la Coordination Rurale à la dernière réunion de travail à la DGCCRF au sujet du projet d’ordonnance relative à l’encadrement des promotions pour les denrées et certains produits alimentaires. Ce projet a soulevé de vifs débats. Il prévoit le plafonnement des avantages promotionnels...

sanglier
Peste porcine africaine : les éleveurs sous la menace des sangliers

Depuis l'apparition de la peste porcine africaine sur le territoire européen, la section des éleveurs de porcs de la Coordination Rurale n'a eu de cesse d'alerter les autorités sur le danger que représentent les fortes densités de sangliers et les échanges d'animaux. La découverte de deux sangliers morts de cette maladie en Belgique renforce la menace pour les élevages français. 

Phil Hogan
Porc : la Coordination Rurale demande à rencontrer Phil Hogan !

Dans un courrier adressé à Phil Hogan, commissaire européen à l’Agriculture et aux 28 ministres de l’agriculture européens, la CR constate que la situation des éleveurs de porcs se fragilise de jour en jour avec une stagnation des prix à un niveau très bas. Pour résoudre cette situation, le syndicat propose notamment d’activer l’Article 222 de l’OCM permettant de réguler la production. Il espère le soutien des autres syndicats européens.

Cours du porc : pourquoi en est-on là ?

Ce jeudi 31 mai 2018, le cours du porc au Marché de Plérin a été reconduit pour la deuxième séance consécutive à 1,187 euro. Une cotation trop basse pour permettre aux éleveurs de vivre de leur métier.