L'info régionale

Réseaux sociaux

L’abus de stop and go finira par stop tout court

L’abus de stop and go finira par stop tout court

À partir de ce soir minuit, 16 départements seront de nouveau confinés. Pour la filière horticole, cela veut dire fermeture des espaces de vente chez les producteurs. Une fois encore, l’horticulture risque de payer le prix fort, alors même que la liste des commerces essentiels s’allonge. Nos représentants ont contacté et contactent actuellement leurs réseaux pour faire entrer l’horticulture dans la liste des commerces qui échapperaient à la sanction. Rappelons enfin que les 25 millions d’euros promis pour compenser les pertes du premier confinement ne sont toujours pas versés. Les producteurs (notamment en fleurs coupées) ont dû piocher dans leur fonds propres pour éponger les pertes et se remettre en culture.

À ce rythme, en multipliant les fermetures et donc les faillites, il n’y aura bientôt plus personne pour réclamer quoi que soit.