À partir du 1er mars, l'indication de l'origine des viandes porcines, ovines et de volailles sera obligatoire dans la restauration commerciale et collective, sur place ou à emporter. Le décret n° 2022-65 du 26 janvier 2022 est enfin paru après de longues tractations avec la Commission européenne.

Le décret du 26 janvier modifie le décret 2002-1465 du 17 décembre 2002 qui avait rendu l'indication d'origine obligatoire en viande bovine. Il aura donc fallu 20 ans pour que le travail des éleveurs de porcs, d'agneaux ou de volailles soit enfin respecté. Désormais, les restaurateurs auront l'obligation d'indiquer :

  • soit "Origine : (nom du pays)" lorsque la naissance, l'élevage et l'abattage sont effectués dans le même pays
  • soit "Élevé : (nom du ou des pays d'élevage) et abattu : (nom du pays d'abattage) dans les autres cas.
 

La CR considère que ce décret constitue une avancée dans l'information du consommateur, et espère que l’approvisionnement français s'améliorera au sein de la restauration. Elle appelle cependant les pouvoirs publics à aller plus loin dans la transparence en imposant une traçabilité stricte pour tous les produits de grande consommation.

Dans la même catégorie

Lait
Environnement
Fruits et Légumes
Pommes de terre