Les comptes nationaux prévisionnels de l’agriculture en 2023 ont été présentés aujourd’hui par la Commission des comptes agricoles de la nation (CCAN).

Si l’on peut se réjouir de certains chiffres pris isolément, la Coordination Rurale est particulièrement inquiète de l’effet ciseau en grandes cultures, de la poursuite de la diminution du cheptel et des décapitalisations, ainsi que par la réduction continue de l’emploi non salarié.

Ces éléments montrent l’urgence de protéger les agriculteurs face à la volatilité des prix.
La dérégulation aura été la pire erreur pour les agriculteurs : la CR défend la régulation des productions agricoles et de leur prix sur la base de leur réelle valeur économique.
Il est également urgent de mener une véritable politique en faveur de l’élevage ; ce n’est pas la sanctuarisation des prairies qui maintiendra l’élevage, mais bien l’inverse.

Face à l’érosion continue du nombre d’agriculteurs, laquelle va s’accentuer dramatiquement avec les départs en retraite à venir, il est indispensable d’assurer enfin un revenu digne couvrant les coûts de production ; c’est un des principaux facteurs pour retrouver l’attractivité du métier.

La CR souligne l’évolution favorable de l’industrie agroalimentaire bien que les dépenses alimentaires des ménages soient en baisse. La CR s’inquiète de la hausse des importations qui ne semblent que très peu préoccuper nos politiques. Pourtant, elles manquent de traçabilité et d’informations quant à leurs modes de production. Cette situation n’est ni satisfaisante pour les agriculteurs, ni pour les consommateurs qui risquent de perdre encore plus confiance quant à leur alimentation.

En conclusion, il y a urgence que les politiques confirment leur choix : soit on soutient les agriculteurs français pour qu’ils participent à la souveraineté alimentaire ; soit on soutient les importations, les accords de libre-échange et toutes les multinationales qui s’inscrivent dans le jeu de l’import-export, sans tenir compte de diverses pollutions générées.
La CR dénonce cette politique de deux poids – deux mesures en ce qui concerne les devoirs et obligations !

Dans la même catégorie

Économie
Économie
Économie
Économie