L'info régionale

Réseaux sociaux

Un éleveur ovin du Maine-et-Loire dénonce l’étiquetage de la viande d’agneau en GMS

agneau CP

Un éleveur ovin du Maine-et-Loire dénonce l’étiquetage de la viande d’agneau en GMS

Guy Marolleau, éleveur ovin en Maine-et-Loire et appartenant à la Coordination Rurale a dénoncé le 15 avril l’étiquetage erroné de SUPER U sur de la viande d’agneau néo-zélandaise estampillée aussi française auprès de Ouest France.

Alors qu’il faisait ses courses, Guy Marolleau un éleveur d’ovins membre de la Coordination Rurale est tombé sur un gigot d’agneau comportant à la fois un étiquetage d’origine française et néo zélandaise. Interpellé, Alban Grazelie, le président régional du magasin SUPER U, s’est expliqué dans Ouest France en précisant qu’il s’agissait d’une erreur de manipulation.

Plus largement à l’instar de la CR, Guy Marolleau s’est interrogé sur les importations de viande d’agneau de Nouvelle-Zélande. Ces produits proposés par Système U, au vu de la différence des prix font directement concurrence aux agneaux français. Pour Alban Grazelie, il y a effectivement un problème de « tension » mais en règle général ces importations sont utiles car les produits français ne sont pas suffisants pour satisfaire la demande. Il est toutefois d’accord avec la nécessité de repenser les approvisionnements à plus long terme afin de permettre aux filières ovines françaises de s’en sortir.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/angers-consommation-le-gigot-est-il-francais-ou-neo-zelandais-6808702