La Coordination Rurale du Maine-et-Loire (CR 49) était présente les 2 et 3 septembre 2023 pour la 27e édition du Festi’Élevage, à Chemillé-en-Anjou. Cet événement met en lumière le savoir-faire et l’agriculture locale, l’occasion d’échanger entre agriculteurs et avec les visiteurs afin de mieux communiquer sur les enjeux de l’agriculture et nos différents combats : la problématique de l’accès à l’eau, l’agribashing, l’obtention de prix rémunérateurs ou encore les difficultés d’installation dans le cadre du renouvellement des générations.

Notre combat pour l’accès à l’eau en agriculture !

L’année 2023 est une année de records en termes de température. Sur la plupart du territoire français, le niveau des nappes phréatiques s’est trouvé sous les seuils d’alerte tout l’été. Le manque de précipitations estivales a eu d’importantes conséquences sur l’ensemble des productions agricoles.

À la CR, nous sommes convaincus que l’utilisation de l’eau excédentaire hivernale pour irriguer les cultures en période de sécheresse garantit une production régulière en quantité et en qualité dont le consommateur profite directement par l’abondance de produits au top de leurs capacités nutritives. Cette régulation de production évite ainsi les pénuries génératrices de hausse des prix et de baisse de qualité.

Lors de notre Assemblée Générale le 7 avril dernier, Laurent Denise, chercheur indépendant sur le lien eau – climat – biodiversité, est intervenu pour présenter les enjeux relatifs à la gestion de l’eau et son ambition de déconstruire les controverses liées à son utilisation : « L’urgence est bien de végétaliser le plus de surfaces possibles. La végétation appelle la pluie ! Les réserves colinéaires comme celle de Sainte-Soline existent depuis des millénaires car c’est le meilleur moyen pour éviter les inondations et les sécheresses », a-t-il déclaré.

L’agribashing, ou quand ceux qui vous nourrissent se font agresser !

L’agribashing marque le dénigrement constant de notre profession alors que les agriculteurs traversent déjà de nombreuses crises, notamment économiques et climatiques. Les normes sont de plus en plus restrictives, les contrôles s’intensifient et les efforts consentis par la profession ne cessent de croître.

Production de viande, traitement des parcelles, nuisances sonores ou encore méthodes d’irrigation, ces dernières années, les critiques envers les pratiques agricoles et les agriculteurs se multiplient et sont de plus en plus virulentes. Ces derniers sont devenus la cible de violences sans nom et cela n’est pas acceptable. La Coordination Rurale œuvre notamment pour une meilleure reconnaissance du statut d’agriculteur et pour que cessent les violences et critiques à l’encontre d’une profession malmenée.

Les services de la Coordination Rurale du Maine-et-Loire

La CR 49 en association réalise à son bureau 5 rue du commerce 49120 – CHEMILLE diverses prestations auprès des agriculteurs adhérents et non adhérents :

Bilan de fertilisation

Forfait adhérent + tarif à l’heure + registre phyto
Forfait non adhérent + tarif à l’heure + registre phyto
N’hésitez pas à apprendre rendez-vous dès le 1er octobre.

Télédéclaration PAC

Forfait adhérent + tarif à l’heure
Forfait non adhérent + tarif à l’heure

Déclaration Ovine et Bovine

Forfait unique

Autres demandes administratives (TIPP, autorisation d’exploiter, calcul de fermage …)
Le tarif varie en fonction du temps passé et de la complexité du dossier.

Les tarifs en vigueur sont à consulter directement au bureau : 5 rue du Commerce 49120 – CHEMILLE ou par téléphone au 02 41 29 05 75.

Christine Daraize, l’animatrice de la Coordination Rurale du Maine-et-Loire se chargera de répondre à vos questions. N’hésitez pas à la solliciter !

Et pour clore le Festi’Elevage…

Enfin, une nouveauté cette année : la CR 49 a réalisé un jeu concours permettant de remporter un panier garni en tentant de deviner son poids.

Félicitations aux deux gagnants !

Merci à tous les participants ainsi qu’aux visiteurs venus pour échanger avec nous sur l’agriculture. Retrouvez-nous sans faute l’année prochaine.

En attendant, nous continuons notre combat et nous ne lâcherons rien car sans agriculteurs, demain c’est la faim !

Dans la même catégorie

CR 44
Pays de la Loire
Retraités
CR 49