Présente sur tout le territoire, la section Jeunes de la Coordination Rurale regroupe des jeunes installés motivés, volontaires et passionnés. Les jeunes de la CR se battent notamment pour une équité entre installés aidés et non aidés, une simplification du parcours à l’installation, un cautionnement des prêts à l’installation ou encore la suppression du critère d’âge pour l’obtention des aides à l’installation.

Sa logique est simple : des prix rémunérateurs = des installations viables = un métier attractif !

L’enseignement agricole est également l’une des priorités de la section : adapter les formations agricoles aux besoins des futurs agriculteurs, faciliter l’accès à l’apprentissage, promouvoir la formation de terrain, etc.

Sur le terrain, les jeunes de la CR se déplacent dans les lycées agricoles pour parler des combats de la section et pour présenter le syndicat aux futurs installés. Dans les départements, certains sont intégrés avec leurs aînés au sein des Conseils d’administration et représentent leur syndicat départemental dans les instances liées à l’installation.

Au niveau national, la section Jeunes défend ses positions dans les différentes instances telles que le Comité National Installation Transmission, le Conseil National de l’Enseignement Agricole, les CNS et CPC (commissions compétentes pour l’évolution des référentiels des diplômes agricoles).

Vos responsables de la section

Nicolas COURMONT

Céréalier à Thiel-sur-Acolin (03)

Responsable de la section Jeunes

« J’ai toujours eu très peu de doutes sur le métier que je souhaitais exercer. Selon moi, un agriculteur doit être libre de choisir ce qui convient le mieux à ses terres et un syndicat doit défendre à tout prix les agriculteurs contre les règles abusives du système actuel. C’est pourquoi nous demandons davantage de liberté. C’est-à-dire moins de normes et de paperasse administrative induites par la dépendance aux aides. La DJA est une aide certes, mais elle est trop basse pour avoir un début de trésorerie pour démarrer son activité. Avoir des prix rémunérateurs c’est mieux ! »

Joris MIACHON

Arboriculteur à Moras-en-Valloire (26)

Responsable de la section Jeunes

« Pour moi, la sauvegarde de l’agriculture passe par des prix rémunérateurs, et c’est encore plus vrai pour les jeunes agriculteurs. Aujourd’hui, l’équipe de la section Jeunes s’est agrandie. Nous sommes quatre responsables, ce qui nous permet d’avoir une équipe représentative avec une localisation, des productions et des problématiques différentes. Je garde aujourd’hui un rôle de conseil au sein de la section car après une dizaine d’années en tant que responsable, je suis en mesure d’apporter mon expérience. »

Émilie VANDIERENDONCK

Céréalière et productrice de safran à Saint-Martin-du-Boschet (77)

Responsable de la section Jeunes

« Je souhaite travailler sur la transmission et l’installation des jeunes. Il en va de la pérennité de notre agriculture. Je constate trop de résignation au sein de la profession. Ce n’est pas une solution. Il faut donner envie aux jeunes de s’installer et se mobiliser pour défendre notre métier auprès des administrations, des politiques et des consommateurs. Personne ne pourra mieux que nous valoriser notre métier et notre savoir-faire et promouvoir l’agriculture française. »

Stevenn PERSONNE

Éleveur laitier à Bourbriac (22)

Responsable de la section Jeunes

« Durant mon installation, les administrateurs de la CR 22 ont su m’épauler et m’orienter vers les structures qui pouvaient m’aider. Je suis donc syndiqué depuis mon installation en 2021. J’espère que ma génération fera bouger les lignes pour que notre génération et celle d’après puissent vivre de ce métier tous systèmes confondus. Mon souhait est que le premier maillon de la chaîne, ceux qui nourrissent tout le monde puissent vivre décemment. »