L'info régionale

Réseaux sociaux

Sanglier bientôt nuisible sur tout le territoire national?

Sanglier bientôt nuisible sur tout le territoire national?

Lydie Deneuville a représenté la CR lors d’une réunion relative aux dégâts de gibier organisée par l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA), le 17 janvier.

La surpopulation générale de sangliers fait de la France un unique gros « point noir ». Un consensus professionnel s’est dégagé pour demander au ministère de l’écologie le classement nuisible du sanglier sur l’ensemble du territoire métropolitain, par arrêté ministériel. Il sera aussi demandé que le sanglier soit chassable du 1er avril (année n) au 28 février (n+1), avec possibilité de dérogation du 1er au 31 mars pour tir à l’affût et battue. Mais la CR voulait aller plus loin, en demandant que le sanglier soit chassable toute l’année, comme le ragondin. Enfin, il est demandé que l’agrainage soit progressivement supprimé car pour la CR, il s’agit ni plus ni moins d’un nourrissage !

Il a été admis que protocole d’accord tripartite de 2012 est désavantageux pour les agriculteurs (voir cet article), de nombreux petits dossiers ayant été écartés alors que les sommes en jeu, au total, sont importantes.

De l’actuel seuil de dégâts de 230 €/îlot cultural, il est demandé de revenir à un seuil de 100 €/exploitation (avant 2013, le seuil était de 76 €/exploitation). La CR propose en outre un seul dossier de déclaration par exploitation, évolutif au cours de l’année et des dégâts rencontrés et signalés, afin que le déclarant s’y retrouve mieux.

Pour finir, la CR est réitéré sa demande d’indemniser au coût réel, avec factures ou comptabilité à l’appui, les fourchettes proposées par la CNI étant souvent inférieures aux prix réellement payés en 2017.