L'info régionale

Réseaux sociaux

Salon Innov’agri 2022 : gestion de l’eau, la CR persiste et signe pour les retenues

Salon Innov’agri 2022 : gestion de l’eau, la CR persiste et signe pour les retenues

Les 7 et 8 septembre derniers, la Coordination Rurale Occitanie était présente au Salon Innov’agri à Ondes.

De nombreux visiteurs ont fait une halte sur le stand de la Coordination Rurale afin d’échanger avec les animateurs et les élus présents, ainsi que pour se rafraîchir avec les bons jus de fruits de nos producteurs locaux.
La jeunesse était présente. Occasion pour le syndicat de se faire connaître, de parler de nos combats, de nos revendications pour « des prix pas des primes ». De nos positions claires, contrairement à celles du syndicat majoritaire qui suit bien souvent la feuille de route de l’État.

Moments de convivialité tout au long de ces deux journées, nous avons échangé avec des agriculteurs, des étudiants et même des personnes hors du monde agricole, sur les problèmes que rencontre l’agriculture, l’importance du syndicalisme et les actions menées par la Coordination Rurale.

Conférence sur l’eau :

Bernard Lannes, Président National, Alain Pouget, Président de la CR Occitanie, et Thierry Laplaige-Taurine, Président de la CR Haute-Garonne ont animé une conférence sur l’eau.

Un point global sur la situation en lien avec la sécheresse a été fait. Notamment la problématique des éleveurs, avec une pénurie de foin, causé par cette sécheresse, et des stocks absents qui mettent en péril de nombreuses exploitations. Mais aussi les grandes récoltes : les céréaliers ont un rendement qui n’est pas à la hauteur cette année, et les cours ne compensent pas les coûts de production.

« Les irrigants payent leur eau, nous demandons que ce droit d’accès à l’eau soit reconnu. C’est une hérésie d’avoir à payer de l’eau qui tombe sur nos sols.
La situation que nous vivons est le résultat de l’inactivité et de promesses non tenues, ainsi que d’un lobby de gens qui sont complètement déconnectés des réalités. En terme d’eau, si on estime que l’eau c’est la vie, qu’elle est nécessaire, arrêtons les sornettes en martelant que l’eau est un bien rare, c’est faux ! Même les  ministres de l’Agriculture, l’ancien comme l’actuel, ont reconnu qu’il y avait exactement les mêmes quantités d’eau qui tombaient sur le territoire national, le problème est celui des séquences, avec des concentrations de pluviométrie sur des périodes de plus en plus restreintes. Je fais le pari qu’après la sécheresse, nous connaîtrons les inondations habituelles dans les mêmes secteurs que nous connaissons. C’est intolérable d’entendre cela. La Coordination Rurale entend bien rétablir la vérité et faire tomber ces non arguments qui visent juste à dénigrer la profession agricole et à l’accabler. » Alain Pouget

L’assurance récolte à ensuite été évoquée. La CR continue de marteler qu’elle doit être volontaire et pas obligatoire.

La CR regrette que les politiques ne prennent pas de positionnement fort face à un lobby écologiste déconnecté des réalités. La question primordiale de la souveraineté alimentaire est pourtant en jeu, mais il faut pour cela s’en donner les moyens. Les retenues d’eau sont une solution face au risque de sécheresse et au maintien des cultures.
Un plan de financement a été annoncé par l’État avec une enveloppe de 100 M€ consacrée aux agences de l’eau pour « optimiser l’accès à la ressource », notamment par la création de nouvelles retenues d’eau. La CR sera attentive à ce que les promesses soient tenues.