L'info régionale

Réseaux sociaux

Roquette ne croit plus à la fécule…

pommes-de-terre-vrac CP

Roquette ne croit plus à la fécule…

Interpellés par un grand nombre de producteurs, nous nous devions de vous avertir sur les conditions de production de la future campagne de fécule de pomme de terre. Alors que l’ensemble des industriels avait baissé les prix en 2020, Roquette avait exigé de la coopérative de Vecquemont (qui a signé un contrat d’exclusivité avec Roquette) une baisse de 9 % de son prix de base la saison dernière.

Cette année, conscients de la nécessité d’une revalorisation suite à l’explosion des prix des intrants, les industriels proposent en moyenne une augmentation de 20 à 30 € de la tonne en industrie. Mais Roquette semble faire pression sur la coopérative pour n’offrir qu’un maximum de 4 à 5 € la tonne.

La Coordination Rurale trouve cette proposition indécente et ne s’étonnerait pas de voir les coopérateurs chercher d’autres acheteurs pour mieux valoriser leur production. Cela d’autant plus que d’autres offres bien plus rémunératrices (parfois de l’ordre de 80 à 95 €/t) existent.

Nous nous inquiétons également du manque de défense des producteurs de fécule dont fait preuve la coopérative de Vecquemont. Les « valeurs de la coopérative » semblent bien loin du comité de direction quand celui-ci laisse ses coopérateurs tributaires d’un industriel qui attend fin décembre pour sortir des prix qui ne correspondent pas à la réalité des charges des producteurs français.