L'info régionale

Réseaux sociaux

Ours : La CR Ariège en préfecture pour marteler ses positions

Ours : La CR Ariège en préfecture pour marteler ses positions

Jeudi 2 juillet, le préfet de Région Guyot a présenté en réunion sur plusieurs sites (Toulouse, Foix et Oloron) la feuille de route Ours et Pastoralisme pour 2020-21. Yann de Kerimel a rappelé depuis Foix les revendications que la CR09 porte depuis plusieurs années : puçage systématique de tous les ours pour géolocalisation et autorisation de tirs de défense non létaux lors d’attaque afin de ré-ensauvager l’ours.

«  L’ours est un animal réintroduit dans les Pyrénées il y a trente ans et qui n’a plus peur depuis longtemps ni de l’Homme ni des ses troupeaux : il n’est plus sauvage », explique Yann de Kerimel « C’est une aberration que de vouloir mettre 8,5 millions d’euros chaque année en systèmes de défense diverses (effarouchements etc), alors qu’après chaque attaque l’administration prétexte que l’on ne peut pas savoir s’il s’agit d’ours à problème ou pas et que les choses n’avancent pas. Il faut pucer tous les ours, pouvoir les localiser en permanence pour prévenir les attaques ».

Sur ce dossier on répète à l’envie que les moyens vont augmenter et gonfler les enveloppes du plan ours. Mais aujourd’hui les moyens ne suffisent plus « on pourra mettre tout l’argent possible sur la table, maintenant c’est une question de volonté pour que l’ours craigne à nouveau l’Homme, le berger et donc ses brebis ». De plus, avec la période de confinement, le retard pris par l’administration sur l’effarouchement est énorme : Le décret d’effarouchement a été publié le 12 juin soit un mois après les premières montées en estives et deux jours après que l’ours soit mort.

La Coordination Rurale 09 ne coupe pas le contact avec l’administration et participera aux réunions du plan ours, mais reste ferme sur ses priorités : porter la voix des éleveurs et amener l’administration à être lucide sur l’urgence de la situation en Ariège.

Tags :
, ,