L'info régionale

Réseaux sociaux

Nouvelle-Aquitaine : orages violents et cultures à terre

Orages

Nouvelle-Aquitaine : orages violents et cultures à terre

De violents orages et de fortes pluies se sont abattues dans la soirée du 20 juin en Nouvelle-Aquitaine, particulièrement en Gironde, Charente, Charente-Maritime, Dordogne et Pyrénées-Atlantiques. Cet épisode fait suite à ceux de la veille qui ont frappé la Corrèze et la Haute-Vienne, touchées par la grêle et de nombreux impacts de foudre.

Plus de 40 mm en quelques minutes autour d’Angoulême

Après la sécheresse du début d’année, les grosses pluies ruissellent… et couchent les cultures ! Blés et colzas gisent à terre en nord Charente. Même le maïs penche.

Face à ces accidents climatiques à répétition, les agriculteurs vont devoir encore mettre la main au portefeuille. “Il y a trop peu d’agriculteurs assurés, c’est trop cher, et les indemnisations ne sont plus à la hauteur” constate Frank Olivier, président de la CR 16.

Le vignoble lui aussi accuse le coup, notamment en Gironde et au sud de la Charente-Maritime, avec par endroit des pertes à 100 %. Les grêlons, gros comme des balles de golf, n’ont laissé aucune chance aux grappes en formation. “Chez certains il ne reste plus que les piquets et les fils, ils peuvent ranger les machines” déplore Stéphane Palissier, administrateur de la CR 17.

En Dordogne, ce sont aussi des vergers de noyers qui ont été endommagés et une vache a été tuée à Vanxains.

Les Chambres d’agriculture ont ouvert des cellules de crise afin de recenser les dégâts sur cultures, bâtiments ou matériels. Vous pouvez également contacter vos animatrices départementales pour toutes informations ou remontées de terrain suite à ces épisodes orageux.

Pour Frank Olivier, “c’est ça aussi le métier d’agriculteur, perdre une année de travail en quelques minutes, sur les caprices de Dame Nature”.