Vendredi 21 octobre, la CR Bretagne a été conviée à une réunion de travail à Langon (35), sur l’exploitation du président des Jeunes Agriculteurs de Bretagne, en présence de Carole Delga, présidente de Régions de France et Loïg Chesnais-Girard, président de la Commission agriculture de Régions de France et président de la région Bretagne, pour échanger sur le rôle des régions dans la politique agricole.

À cette occasion, la CR Bretagne, représentée par Joseph Martin, président de la CR 35, a pu leur faire part des points de vue de la CR concernant les actions de politique agricole menées par la région.

Tous les syndicats agricoles étaient réunis autour de la table, ainsi que, la FRAB, le CIVAM, coopératives de Bretagne et des représentants politiques locaux. À tour de rôle, chacun a pu s’exprimer : « Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’y aura pas d’argent supplémentaire alloué par la région Bretagne, alors que le budget versé par l’État diminue passant de 29 M€ à 25 M€ », résume Joseph Martin.

Plusieurs sujets ont été abordés, dont l’installation avec l’objectif de la région Bretagne d’installer 1 000 agriculteurs par an, la transition écologique, l’agriculture biologique et la restauration collective et enfin le stockage de l’eau.

« Nous souhaitons une PAC commune qui tient compte des spécificités régionales sans les opposer. Ce sont des prix rémunérateurs qui favoriseront l’installation et permettront aux agriculteurs déjà en place de vivre dignement. J’ai bien entendu l’ambition des uns et des autres de mettre en œuvre les transitions écologiques et biologiques, mais en restauration collective, par exemple, il faudra bien que les prix augmentent pour créer les réseaux locaux d’approvisionnement en produits bio ou locaux. Va-t-on encore taper dans le budget destiné aux agriculteurs ? », s’interroge Joseph Martin.

Dans la même catégorie

CR 35
CR 22
CR 22
Bretagne