L'info régionale

Réseaux sociaux

Avec vous, il est temps d’instaurer une vraie politique sanitaire
Conviction #4

Harmoniser la politique sanitaire au niveau européen

Protéger ses cultures est non seulement un droit mais aussi un devoir. L’utilisation de produits phytopharmaceutiques de façon réfléchie et adaptée en fonction des saisons et des cycles de cultures, valorise la qualité et l’intégrité des produits de la terre et des animaux.

Règlementés et homologués par les autorités sanitaires, ces agents phytopharmaceutiques préservent la production agricole des parasites qui lui nuisent ou détruisent, dans une période où la menace posée par de nouveaux ravageurs exotiques est en constante augmentation.

Pour une meilleure utilisation et une optimisation de leurs effets, il convient d’instaurer une vraie politique de surveillance en :

  • homologuant les spécialités phytopharmaceutiques au niveau européen,
  • s’assurant de la disponibilité d’alternatives efficaces et abordables avant l’interdiction des produits existants,
  • s’appuyant sur des études d'impacts agronomiques et économiques,
  • instaurant une « liste positive européenne » des pays exportateurs autorisés, étayée et mise à jour,
  • harmonisant le Passeport phytosanitaire européen au sein de l’UE,
  • renforçant les contrôles aux frontières et en modifiant la réglementation afin que toutes les importations respectent nos normes de production,
  • stipulant clairement l’origine du produit sur l’emballage.

 

La CR exige une uniformisation des règles pour éviter notamment les distorsions de concurrence. En ce sens, elle demande également une révision des traités de libre-échange.