À quel âge peut-on partir à la retraite ?

• À partir de 55 ans : préretraite handicap • À partir de 56 ans : préretraite carrière longue • À partir de 60 ans : préretraite pénibilité • 62 ans : âge légal • 67 ans : âge du taux plein

Quelles sont les étapes pour demander votre retraite ?

À partir de 35 ans et tous les 5 ans : Je reçois un relevé de situation individuelle (RIS) que je conserve précieusement. Je vérifie que l’ensemble de ma carrière a bien été enregistrée et je demande, si besoin, une rectification des informations auprès des organismes de retraite concernés. Vous pouvez également demander ce relevé, quel que soit votre âge, à votre organisme de retraite.

À l’âge de 55 ans : Je reçois une estimation individuelle globale de chaque régime de base et complémentaire auquel j’ai appartenu. Je peux demander un entretien d’information retraite, personnalisé et gratuit, pour faire le point avec un expert MSA sur ma future retraite.

3 ans avant la date de départ à la retraite prévue : Je déclare mon intention de cessation d’activité agricole (DICAA) à la chambre d’agriculture dont je dépends en complétant le formulaire envoyé par la MSA ou téléchargeable sur le site. Je contacte également le centre de formalités des entreprises (CFE) pour faire le point sur la cessation de mon activité et la transmission de mon exploitation ou entreprise.

Environ 1 an avant : Je prends rendez-vous avec un conseiller de la MSA car plusieurs éléments sont à prendre en compte : • l’âge légal de départ à la retraite, sauf si je suis éligible à un dispositif de retraite anticipée ; • le nombre de trimestres cotisés ; • mes droits dans le régime de retraite complémentaire.

Pour demander sa retraite dans les meilleures conditions, il est important de bien connaître tous les événements qui peuvent impacter son calcul !

6 à 4 mois avant : Le passage à la retraite n’est pas automatique, je dépose ou j’envoie une demande unique de retraite (DUR) aussi valable pour ma retraite complémentaire obligatoire (RCO) si je suis non salarié agricole.

Avant de faire votre demande de retraite, vérifiez sur le plan de carrière que tous vos trimestres ont bien été pris en compte. Pour les trimestres d’aide familial, préparer le cas échéant des preuves de ce statut (attestations, cotisations).

Le jour J : Je cesse mon activité sauf si je n’ai pas fait le point sur tous mes droits à la retraite.

Versement de la retraite : Le paiement des pensions de vieillesse se fait le 9e jour calendaire, mensuellement à terme échu. Si le 9 n’est pas un jour ouvré (samedi ou dimanche), le paiement est décalé au premier jour ouvré le plus proche.

Pour les exploitants agricoles, 3 pensions peuvent vous être versées : - une pension forfaitaire pour les assurés dont l'exploitation agricole a été l'activité principale ; - une pension proportionnelle calculée grâce à un système de points ; – Une pension Retraite Complémentaire Obligatoire (RCO) également calculée sur un système de points. Si vous êtes polypensionné, il faut vous rapprocher des caisses concernées.

Lors de la proposition de prestations par la MSA, vous n'avez que deux mois pour en contester le montant. Après, c’est très compliqué. Pour information, les retraités non-salariés agricoles ont une pension mensuelle moyenne de 860 € (COR juin 2021).

N’hésitez pas à imprimer ce document pour garder ces informations.

Dans la même catégorie

Réglementation et contrôles
Aides animales
Aides végétales
Infos et aides agricoles