Les modalités d’attribution de l’aide à l’UGB de la future PAC, en remplacement de l’ABA et de l’ABL (Aide aux bovins allaitants et laitiers), ont été précisées. Si la Coordination Rurale n’est pas favorable à cette nouvelle PAC, il convient de noter que l’aide à l’UGB, au-delà bien sûr des budgets alloués, permettra, pour le secteur allaitant, de sortir d’un système de prime à la vache productive. Les éleveurs gagneront en souplesse dans la gestion de leur troupeau car les génisses de renouvellement et les animaux à l’engraissement seront éligibles : fini la contrainte du taux de productivité incitant à faire naître toujours plus de veaux.

Compte tenu des projections d’évolution des cheptels, le montant de base est estimé à 60 €/UGB, et le montant supérieur à 110 €/UGB ; le seuil minimum d’entrée est de 5 UGB à la date de référence (1). Le nombre d’UGB maximum primable est de 120 dans la limite d’un taux de chargement de 1,4 UGB/ha de SFP (ce taux ne s’applique pas aux 40 premières UGB de l’exploitation). La date de référence pour déterminer le nombre d’animaux éligibles est celle du dépôt de la demande, soit entre le 1er janvier et le 15 mai. Au regard des modes de calcul présentés ci-dessous, il faudra être vigilent sur cette date de dépôt notamment pour les éleveurs détenant moins de 120 UGB.

 

Quels animaux sont éligibles ?

Seront éligibles à l’aide, les animaux mâles ou femelles âgés de plus de 16 mois à la date de dépôt et détenus plus de 6 mois, et les animaux mâles ou femelles vendus à 16 mois ou plus l’année précédente s’ils ont été détenus au moins 6 mois. Les bovins de plus de 2 ans comptent pour 1 UGB, ceux âgés de 6 mois à 2 ans comptent pour 0,6 UGB.

 

Aide de base ou aide supérieure ?

Les femelles de type racial viande, dans la limite de deux fois le nombre de veaux nés sur l’exploitation au cours des 15 derniers mois (détention des veaux de 90 jours minimum), sont éligibles à l’aide supérieure. Les animaux mâles sont éligibles à l’aide supérieure dans la limite du nombre de vaches éligibles. Si l’éleveur ne dispose pas de 120 UGB éligibles à l’aide supérieure, il pourra primer à l’aide de base pour un maximum de 40 UGB dans la limite de 120 UGB au total (UGB aide supérieure + UGB aide de base).

 

(1) La date de référence d’une campagne est individuelle. Elle se situe 6 mois après le dépôt de la demande d’aide qui s’effectue du 1er janvier au 15 mai dans le cas général. Pour les agriculteurs déposant leur demande tardivement, la date de référence est le 15 novembre.

Dans la même catégorie

Aides animales
Aides animales
Aides animales
Aides animales