Top Headlines

En participant pour la première fois aux élections prud’homales de manière nationale, la Coordination Rurale a fait indéniablement la preuve de son implication dans la défense des employeurs de main d’œuvre. Elle a présenté 40 listes de candidats dans 31 départements, sur les 160 sections « agriculture » que comportait ce scrutin.

Là où elle était présente, la CR réalise un score moyen de 21% des voix, supérieur au score de 19,4% réalisé à l’occasion des élections pour les chambres d’agriculture de 2007. Sa représentativité sur les questions de main d’œuvre agricole est donc maintenant concrètement établie.

La CR déplore le faible taux de participation et la faible mobilisation qui ont été constatés mais estime qu’il n’y a pas lieu de s’en étonner. En effet, les modalités de préparation et de déroulement du scrutin ne pouvaient aboutir qu’à de tels résultats dans la mesure où :

  • les employeurs, à la différence des salariés, n’étaient pas inscrits automatiquement sur les listes électorales ;
  • la fixation de la date d’appréciation de la qualité d’employeur au 28 décembre 2007 a exclu du scrutin la majorité des employeurs de main-d’œuvre saisonnière qui emploient plus de 80 000 salariés et qui représentent près de la moitié des employeurs en agriculture ;
  • le renvoi des candidats vers chaque mairie pour obtenir les listes d’électeurs a rendu presque impossible toute communication « directe » vers les électeurs afin de les sensibiliser à l’importance de ce scrutin.


Enfin, la CR est particulièrement scandalisée de l’inéquité des moyens mis à disposition des candidats. Alors qu’une subvention importante est consentie aux candidats « institutionnels » pour financer une partie des frais de campagne, il faut déplorer que les candidats nouveaux ou indépendants ne perçoivent aucune aide publique pour ce scrutin. L’existence d’une telle prime aux candidats « déjà installés » est très choquante pour notre démocratie sociale.

La CR écrira prochainement aux ministres concernés par le scrutin prud’homal, afin de demander que des mesures soient prises pour mieux organiser le prochain scrutin qui aura lieu en 2014.

Dans la même catégorie

Élevage
Végétal
Évènements
Économie