C'est avec beaucoup d'émotion que la Coordination Rurale a appris la disparition de l'un de ses plus proches partenaires, Daniel Roques, qui s'est éteint ce jeudi 10 novembre.

Daniel était un partenaire précieux et essentiel dans les combats juridiques que le syndicat a menés ces 20 dernières années avec AUDACE, l’Association des Utilisateurs et Distributeurs de l’AgroChimie Européenne, qu’il avait créée en 1998 et qu’il présidait avec brio depuis son début.

Daniel maîtrisait comme nul autre le droit français et européen sur l’utilisation et la commercialisation des produits phytosanitaires, des médicaments vétérinaires et autres intrants, mais connaissait aussi parfaitement tous les méandres administratifs. Son expertise, son expérience et sa connaissance des personnes et des dossiers, faisaient de lui une personne redoutée et respectée par ses pairs et par l’administration.

Il traitait avec une grande compétence de tous les sujets en lien avec l’utilisation des produits phytopharmaceutiques : épidémio-surveillance, usages orphelins (avec un gros travail sur les départements et les territoires d’outre-mer qui ont un mal fou pour obtenir des autorisations de mise sur le marché AMM pour leurs cultures tropicales), réglementation trop stricte pour arriver à une AMM pour les biocontrôles, séparation du conseil et de la vente, écophyto, commercialisation européenne, respect des règles européennes.

Il luttait contre les distorsions de concurrences au sein de l’Europe mais également avec les pays tiers, notamment en s’appuyant sur l’article 44 de la loi EGA. Sur ce dossier, Daniel couplait très pertinemment distorsion de concurrence et problèmes de santé publique, puisque la commission européenne refuse d’abaisser au seuil de détection les limites maximales de résidus susceptibles de nuire à la santé.

Il a aussi défendu des filières entières telles que celle du riz français ou encore la bulbiculture. N’hésitant pas à engager judiciairement sa responsabilité personnelle il a obtenu de très nombreuses victoires. Pour des entreprises ou pour des agriculteurs mais également dans des combats collectifs tels que l’accès aux importations parallèles de médicaments vétérinaires pour les éleveurs ou l’obtention de nombreuses dérogations « 120 jours » très utiles pour les agriculteurs.

Le dossier en cours mené avec Daniel sur le GDS de Bretagne qui prélève injustement des cotisations aux éleveurs sera bien sûr poursuivi par la Coordination Rurale.

De lui nous garderons l'image d'un homme intransigeant et méthodique, fort de convictions et de sa maîtrise reconnue du droit, défenseur inlassable de ceux dont il estimait le bon droit bafoué.

Alors il nous faut te dire adieu Daniel ! Ton engagement indéfectible, tes brillantes tirades, tes petites anecdotes, ta témérité, ton humanisme vont terriblement nous manquer. Merci pour ton courage, ta détermination, ton implication dévouée et tous ces moments de partage, en particulier lors de tes déplacements dans nos départements ou à nos assemblées générales.

La Coordination Rurale ne t'oubliera pas !

Repose en paix. Nous présentons nos condoléances les plus vives à ta famille et tes amis.

Dans la même catégorie

Réglementation et contrôles
Aides animales
Aides végétales
Évènements