L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR 59 rencontre Julien Denormandie dans l’Avesnois

La CR 59 rencontre Julien Denormandie dans l’Avesnois

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, était en visite dans l’Avesnois ce jeudi 11 février afin d’« expliquer les actions du plan de relance en matière de soutien à l’agriculture face au changement climatique », ainsi que pour « soutenir les systèmes d’élevage herbagers caractéristiques de l’Avesnois ». En effet, dans le secteur d’Avesnes-sur-Helpe, 60 % de la surface agricole est consacrée aux prairies. L’occasion pour la CR du Nord (CR 59) de representer les agriculteurs de l’Avesnois.

Julien Denormandie s’est d’abord arrêté à la coopérative d’utilisation de matériel agricole (Cuma) d’Elincourt (59), où il a échangé avec les agriculteurs et les élus présents, notamment sur le Plan de relance. Le ministre a ainsi rappelé que 50 000 exploitations ont déjà été concernées, « et ce ne sont que les premières mesures du plan, sans compter tout ce qui va concerner l’élevage ! »  a-t-il indiqué. (cliquez ici pour connaître notre position sur le plan de relance). La visite a également été l’occasion d’aborder les problématiques de certaines filières comme la filière pommes de terre, productrice en Hauts-de-France de 63 % des pommes de terre françaises.
« On estime que 300 millions d’euros d’investissements seraient nécessaires pour permettre à la filière de se mettre aux normes dans les Hauts-de-France, détaille Marie-Sophie Lesne, vice-présidente régionale chargée de l’agriculture. Or, les montants proposés par l’État ne sont pas suffisants. La Région veut bien faire un effort et mettre 1€ de sa poche pour 1€ apporté par l’État. Mais pour l’instant, le compte n’y est pas. »

Après une visite au Lycée des 3 Chênes, Julien Denormandie a participé à une table ronde avec les représentants des organisations professionnelles agricoles. La délégation de la Coordination Rurale du Nord (CR 59) était composée de François Violette, Maurice Dedeken et Carlos Descamps, président de la CR 59. Ce fut l’occasion de signaler les difficultés qu’apporterait la mise en place du plan pollinisateurs (Cliquez ici pour plus d’informations sur ce plan). La CR 59 a salué la mise en place d’un abattoir mobile sur le territoire de l’Avesnois, rappelant que, pour elle, il est important de permettre l’émergence de ces dispositifs dans le plan de relance.

La CR 59 remercie Monsieur le Ministre pour avoir permis cet échange dans l’Avesnois et Madame la sous-préfète pour l’organisation de cette journée.