L'info régionale

Réseaux sociaux

Filets anti-grêle en viticulture : une solution efficace mais coûteuse

Filets anti-grêle en viticulture : une solution efficace mais coûteuse

Le mois de juin a été très dévastateur pour le vignoble français en raison des épisodes de grêle assez violents dans certains départements. Que ce soit en Nouvelle-Aquitaine, dans le Grand-Est ou alors en Auvergne-Rhône-Alpes, les orages de grêle ont causé de 30 à 100 % de pertes pour certains viticulteurs. Ceux ayant eu la possibilité d’investir dans des filets anti-grêle ont pu apprécier leur efficacité et sauver ainsi leur récolte. En effet, les filets ont permis de protéger les vignes et donc d’empêcher ces pertes. Par conséquent, plusieurs viticulteurs s’interrogent sur le fait d’investir dans de tels outils. Cependant, ces filets représentent un coût important, ce qui est un frein majeur pour beaucoup.

Les filets sont une preuve majeure qu’avec des solutions efficaces pour protéger les cultures, les récoltes peuvent être sauvées. « L’État doit financer davantage ces outils ! », s’exprime Xavier Desouche, responsable de la section Viticole de la CR. « La Coordination Rurale le rappelle depuis de nombreuses années et plus particulièrement ces dernières semaines avec la nouvelle loi sur la gestion des risques. L’assurance récolte n’est pas la solution, mais la prévention et la protection le sont ! »