L'info régionale

Réseaux sociaux

Crise Covid-19 : la CR fait… sans fanfaronner !

champ CR CP

Crise Covid-19 : la CR fait… sans fanfaronner !

Nous n’avons pas créé de hashtags « # », d’appel à nous envoyer des photos…
Du coup, certains nous interrogent pour nous demander ce que nous faisons et voilà ce qui m’amène à m’exprimer aujourd’hui.

Premièrement, à la Coordination Rurale, nous sommes avant tout des agriculteurs.
Comme vous, nous nous appliquons donc à remplir notre fonction nourricière en nous occupant de nos fermes.

Deuxièmement, nous faisons remonter les problématiques que vous nous relayez, qu’elles soient économiques, organisationnelles ou sanitaires auprès des différentes autorités : interprofessions, ministères, MSA, préfectures, etc.
Nous sommes également force de proposition auprès de ces instances et n’hésitons pas à être insistants sur nos demandes.

Nous avons donc fait le choix d’un syndicalisme responsable et d’une certaine discrétion publique afin de ne pas ajouter de la confusion aux inquiétudes et à l’ambiance déjà très anxiogène. Nous participons donc pleinement à la recherche de solutions mais nous n’en faisons pas étalage.
Nous nous faisons le relais des informations pratiques que nous pouvons recenser en les compilant sur :
coordinationrurale.fr/coronavirus-toutes-les-informations-officielles

Il s’agit pour nous de pouvoir vous fournir une marche à suivre claire et précise, avec des informations officielles et vérifiées.
Et croyez-nous, ce n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y paraît en des temps où les réseaux sociaux fourmillent de fausses informations.
Par exemple, une semaine a été nécessaire à l’obtention d’une réponse univoque sur les justificatifs de déplacement professionnel. Une autorité nous disait qu’il fallait la remplir soi-même pour soi-même, l’autre que non, des initiatives locales émergeaient alors qu’elles étaient en contradiction avec les directives nationales… Bref, non sans mal, nous sommes finalement parvenus à en obtenir une. Il me semble pourtant que lorsqu’il s’agit de donner des directives de contrôles dans nos fermes, les informations circulent plus rapidement et plus efficacement…

À la Coordination Rurale, nous estimons qu’en cette période, il n’est pas honnête d’être donneurs de leçons ou de laisser croire que nous maîtrisons tout.

Nous tentons avec humilité d’amener un peu de bon sens dans la conciliation nécessaire des impératifs de poursuite vitale de la production alimentaire et des impératifs de sécurité sanitaire.
Nous pourrions fanfaronner et nous féliciter que la situation actuelle nous donne raison sur la nécessité de repenser notre politique agricole ou d’instaurer une exception agriculturelle, mais il nous paraîtrait malvenu de le faire à l’heure où nous devons surtout nous serrer les coudes pour sortir de cette crise sanitaire.
Le temps viendra de régler les comptes par la suite ; nous aurons tout le temps qu’il faut pour cela…

Pour l’heure, nous allons montrer une fois encore que le monde paysan sait être au rendez-vous de l’Histoire lorsqu’elle l’exige et permettre à nos concitoyens de bénéficier d’une nourriture saine et en quantité suffisante.

Bernard Lannes
Président