Newsletter
L'info régionale
Liens utiles
Les jeunes CR

L'info régionale

Réseaux sociaux

Bilan annuel des dégâts de gibier : augmentation des surfaces détruites en 2016

Bilan annuel des dégâts de gibier : augmentation des surfaces détruites en 2016

Le bilan établi par la fédération nationale des chasseurs montre une augmentation des surfaces détruites en maïs, blé, colza, prairie et vigne. Le sanglier est responsable de 85% des dégâts déclarés, le cerf de 13% et le chevreuil de 2% seulement, même si celui-ci peut faire beaucoup de dégâts localement en vigne ou en arboriculture.

Source : FNC

Depuis 2001, les FDC ont la charge d’indemniser les dégâts, qui était auparavant dévolue à l’ONCFS. Les données de surfaces détruites entre 2006 et 2016 ne permettent pas de dégager de tendance nette à l’augmentation ou à la diminution. Il faut pour cela des séries chronologiques plus longues, en partant de l’année 2001, voire d’une année antérieure.

De nombreux dégâts ne sont pas déclarés

La FNC compile les données saisies par les fédérations départementales, sur la base des déclarations effectuées par les agriculteurs. Ces données ne rendent donc compte que d’une partie des dégâts, qui ne sont pas tous déclarés.

Source : FNC

De 28 millions d’euros en 2006, le montant total national des indemnisations a bondi en 2010 jusqu’à près de 45 millions. Depuis 2012, le montant des indemnisations a chuté sous la barre des 20 millions d’euros en 2014, avant de remonter, mais en restant sous la barre des 25 millions en 2016.

La FNC indique en commentaire que le volume suit davantage l’évolution des barèmes (révisés annuellement en fonction des prix) que celle des dégâts.

Mais on peut aussi y voir une conséquence du protocole d’accord Fnsea/APCA/FNC, qui en augmentant le seuil d’indemnisation de 76 à 250 € (le décret du 23 décembre 2013 retiendra finalement 230 €) et en mettant à la charge du déclarant les frais d’estimation lorsque le seuil de dégâts n’est pas atteint, a découragé de nombreuses déclarations et donc éliminé de nombreux petits dossiers.

La Meuse : département le plus impacté de France

A l’échelle départementale, on peut observer plus facilement de nettes tendances à l’augmentation des dégâts : Calvados, Gard, Loire-Atlantique, Mayenne.

D’autres départements présentent une forte intensité de dégâts : Yonne, Vosges, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Haute-Saône, Oise, Nièvre, Meuse (département subissant le plus de dégâts), Marne, Haute-Marne, Isère, Eure, Côte-d’Or, Cher, Ardennes, Ain.

Au niveau des indemnisations, la Meuse est en première place avec 1 278 257 euros versés. Les FDC des Pas-de-Calais et Vaucluse n’ont quant à eux versé aucune indemnisation en 2016.

Réalisation : CRUN, d’après source FNC

Montant total des indemnisations, par département (source : FNC)

 Montant indemnisé pour récolte 2016
1Ain196 590
2Aisne (pas de données)
3Allier (pas de données)
4Alpes de Haute-Provence547 112
5Hautes-Alpes77 557
6Alpes-Maritimes60 853
7Ardèche261 136
8Ardennes217 381
9Ariège139 706
10Aube340 026
11Aude168 707
12Aveyron244 755
13Bouches du Rhône26 201
14Calvados487 212
15Cantal47 690
16Charente199 556
17Charente Maritime351 907
18Cher673 217
19Corrèze151 900
21Côte d’Or892 232
22Côtes d’Armor146 140
23Creuse282 022
24Dordogne213 707
25Doubs270 659
26Drôme209 611
27Eure444 345
28Eure-et-Loir416 560
29Finistère27 967
30Gard564 242
31Haute-Garonne132 931
32Gers87 811
33Gironde197 771
34Hérault111 624
35Ille-et-Vilaine110 887
36Indre573 741
37Indre-et-Loire558 449
38Isère491 008
39Jura282 039
40Landes363 400
41Loir-et-Cher382 971
42Loire65 754
43Haute-Loire170 242
44Loire-Atlantique147 758
45Loiret (pas de données)
46Lot187 736
47Lot-et-Garonne161 420
48Lozère355 176
49Maine-et-Loire (pas de données)
50Manche92 043
51Marne369 100
52Haute-Marne441 931
53Mayenne152 484
54Meurthe-et-Moselle (pas de données)
55Meuse1 278 257
56Morbihan112 654
57Moselle (pas de données)
58Nièvre647 876
59Nord (pas de données)
60Oise702 900
61Orne635 297
62Pas-de-Calais0
63Puy-de-Dôme113 190
64Pyrénées-Atlantiques210 801
65Hautes-Pyrénées108 002
66Pyrénées-Orientales53 354
67Bas-Rhin (pas de données)
68Haut-Rhin (pas de données)
69Rhône48 417
70Haute-Saône425 643
71Saône-et-Loire334 727
72Sarthe295 715
73Savoie361 938
74Haute-Savoie33 593
75Paris (pas de données)
76Seine-Maritime520 990
77Seine-et-Marne478 754
78Yvelines447 599
79Deux-Sèvres92 473
80Somme263 389
81Tarn76 376
82Tarn-et-Garonne98 781
83Var170 536
84Vaucluse0
85Vendée126 636
86Vienne295 680
87Haute-Vienne231 361
88Vosges588 435
89Yonne870 083
90Territoire-de-Belfort (pas de données)
91Essonne206 706
92Hauts-de-Seine (pas de données)
93Seine-St-Denis (pas de données)
94Val-de-Marne (pas de données)
95Val-d’Oise213 514
2ACorse du Sud (pas de données)
2BHaute-Corse (pas de données)

 



Inscription à la newsletter nationale





Adresse e-mail * :
Veuillez ressaisir votre Adresse e-mail * :
Prénom :
Nom :
Code postal * :
Ville :
Mobile :

Vous êtes agriculteur ? Quel est votre domaine d’exploitation ? :
Viticulture
Grandes Cultures
Productions Spécialisées
Lait
Viande
Fruits et Légumes

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.