L'info régionale

Réseaux sociaux

Autorisation de chasser sous dérogation en Maine-et-Loire et en Vendée

Autorisation de chasser sous dérogation en Maine-et-Loire et en Vendée

Suite à l’arrêté de M. le Préfet du Maine-et-Loire du 20 mars interdisant notamment la chasse, le piégeage, la destruction des nuisibles, le directeur départemental des territoires a autorisé de façon dérogatoire les opérations de destruction quand celles-ci étaient menées seul et sur des parcelles où des dégâts étaient constatés ou en cours.

Le reste de la réglementation habituelle s’applique. Et le piégeage et l’agrainage restent suspendus.

L’ensemble des personnes ayant obtenu une autorisation de destruction avant ces décisions ont été informés du fait qu’ils pouvait intervenir en respectant ces conditions. Et les personnes n’ayant pas encore leurs autorisations peuvent continuer à la demander dans les conditions habituelles (en privilégiant les demandes par courriel à la DDT).

Par ailleurs les louvetiers peuvent continuer à intervenir en cas de difficultés particulières et notamment pour des tirs à l’affût de sangliers. Il n’est pour le moment pas envisageable de mener des opérations de battue.

Début avril la préfecture du 49 a également pris un arrêté pour autoriser le piégeage (sur certaines communes : Candé, Challain-la-Potherie et Chazé-sur-Argos) et la destruction de 500 choucas des tours, suite à une pétition de la FDGDON.

En Vendée la situation est la même. Pour les autres départements, la Coordination Rurale des Pays de la Loire a demandé des éclaircissements sur la conduite à tenir.