L'info régionale

Réseaux sociaux

Aides de crise pour la viticulture : la CR sceptique

Vignes en Bourgogne

Aides de crise pour la viticulture : la CR sceptique

Le 29 mai dernier, le gouvernement a annoncé son programme de soutien pour la viticulture qui vient en complément du 1er plan de soutien. Pour la Coordination Rurale, ces annonces ne sont pas satisfaisantes.

En quoi consiste les annonces gouvernementales ?

Plusieurs annonces ont été faites :
– l’ouverture d’une mesure d’aide au stockage privé, d’une enveloppe de 15M€ pour 2Mhl, qui intervient en complément de la mesure de distillation de crise précédemment mise en place ;
– une augmentation de l’enveloppe de distillation de crise de 5 millions d’euros pour des prix d’achat fixés à 78€/hl pour les vins AOP/IGP et à 58€/hl pour les VSIG ;
– une aide aux distilleries à hauteur de 40€/hlap pour une enveloppe totale de 10M€ ;
– les entreprises de la filière viticole seront bien éligibles aux dispositifs d’exonération de cotisations sociales patronales qui seront adoptés dans la prochaine loi de finances rectificative.

 

Qu’en pense la CR ?

La CR déplore que l’enveloppe utilisée pour la distillation de crise soit prélevée sur les fonds de FranceAgriMer. Ces fonds devaient être utilisés pour l’investissement, la promotion et la plantation.
« La crise sanitaire n’est pas propre à la filière viticole mais concerne tout le monde. Les fonds sont vraiment pris au mauvais endroit et ce n’est pas comme cela qu’on remonte une filière ! » déplore Xavier Desouche, responsable de la section Viticole de la CR.