L'info régionale

Réseaux sociaux

Compte rendu de la réunion OFPM porc et volaille de France AgriMer

Catherine Laillé

Compte rendu de la réunion OFPM porc et volaille de France AgriMer

Le 8 octobre 2019, Catherine Laillé, éleveuse en Loire Atlantique participait à la réunion OFPM porc et volaille de France AgriMer. Retour sur quelques points abordés.

Volaille :

  • la consommation à domicile continue de baisser – 2.8 % en 2018 pour un prix d’achat à + 1.4 %
  • La mise en place des poulets bio en forte hausse : + 50 % en 6 ans (+9 % en 2018)

La production de poulets représente 10 % bio, 13 % certifié, 66 % label et 11 % standard.

Catherine Laillé : « Pour la CR, j’ai demandé à ce que l’on mesure aussi la consommation hors domicile et son évolution dans le but de produire plus pour la consommation locale pour une meilleure rémunération. »

Porc :

  • la consommation de porc frais baisse de 1.6 % et celle de la charcuterie de 3 %. Chaque français en consomme en moyenne 32 Kg/an. (chiffre stable)
  • la marge nette des GMS est de + 5.5 %.
  • le prix de la longe est de 6.81 en GMS contre 7.03 en 2013. Les GMS n’ont à ce jour par encore relevé les prix malgré la forte hausse du prix à la production. Ce que conteste fortement les Industriels de la charcuterie.

 

Catherine Laillé « Pour la CR, ce n’est pas aux producteurs de céder sur les prix actuels à la production. Les EGA ont été mis en place pour faire en sorte que les prix et les marges partent de la production et se répercutent aux IAA et au GMS. Chargent à eux de faire en sorte qu’il en soit ainsi. »