L'info régionale

Réseaux sociaux

Tarn et Hérault : loup y es-tu ?

attaque de loup

Tarn et Hérault : loup y es-tu ?

Survenue dans la nuit du 29 au 30 juin dernier à Murat-sur-Vèbre (Tarn), l’attaque sur plusieurs brebis pourrait bien avoir été commise par un loup. Déjà présent, dans l’Hérault sur la commune de Rives ainsi que dans le secteur du Larzac, la présence de l’animal dans le département voisin ne fait plus beaucoup de doute.

Le dispositif de surveillance a d’ores et déjà été renforcé pour protéger les troupeaux. Et pour cause, le 5 juillet dernier, un grand canidé a été pris en photo par des appareils automatiques en pleine nuit (2h00 du matin) sur la commune de Cambon-et-Salvergues dans l’Hérault, commune proche du Tarn. Un expert de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) a confirmé que le grand canidé identifié était bien un loup.

Plusieurs facteurs pourraient expliquer cette rapide expansion : reforestation, exode rural, augmentation du nombre de proies mais également son adaptabilité. La population estimée aujourd’hui fait état de 430 loups présents sur le territoire français ; une situation totalement incontrôlable !

Particulièrement mobilisée sur le sujet, les CR de l’Hérault et du Tarn rappellent que la cohabitation entre le loup et l’élevage pastoral est impossible. Le nombre d’attaques augmente (+1/3 de bêtes tuées en 3 ans) et il est difficile pour les éleveurs de faire reconnaître les attaques de loups et de se faire indemniser. De plus, la CR déplore qu’il soit demandé aux éleveurs d’investir dans des équipements de protection qui s’avèrent inefficaces.

Il est temps de prendre des décisions courageuses dans ce dossier, qui doit être suivi par les habitants des zones rurales et non ceux des zones urbaines, qui ne saisissent pas forcément les enjeux liés au loup. Pourquoi ne pas s’inspirer du modèle espagnol pour la gestion du loup ? Il est temps de protéger nos troupeaux !