La coordination rurale 28 ne veut plus subir de contrôles par des agents armés. Depuis 2004, et le drame de Saussignac, où deux agents de contrôle de la MSA avaient été tués à coups de fusil par un agriculteur, les contrôleurs de l’ONCFS, l’Office national des forêts, s’effectuent toujours avec une arme à la ceinture. La Coordination rurale dénonce de nombreux dérapages. Pour son président eurélien, Philippe Ribault, les rapports entre agriculteurs et contrôleurs pourraient à nouveau s’envenimer. Il était interrogé par Fabien Giraud. La Coordination rurale a envoyé un courrier à la préfecture, afin « d’évacuer la pression de contrôles en tous genres qui harcèlent les agriculteurs ».

De Radio Intensité

Dans la même catégorie

CR 41
CR 36
CR 41
Centre-Val de Loire