Chartres, le mercredi 9 février 2011, à 17h00 Eau Secours 28, association écologiste spécialisée sur les problèmes de l’eau, organisait cette rencontre afin de présenter un film réalisé par l’ONG WWF, visible sur Youtube : « Eure-et-Loir, du Poison dans l’eau ». http://www.youtube.com/watch?feature=player_profilepage&v=eiqiEwz011g

Nous en avons profité pour faire valoir notre point de vue et un débat intéressant s’en est suivi, en présence des journalistes.

Nous en avons profité pour faire valoir notre point de vue et un débat intéressant s’en est suivi, en présence des journalistes.

Selon le Président d’Eau Secours 28, qui animait le débat : l’eau est pourrie est en Eure-et-Loir (!) et l’agriculture intensive est au bout de son système ! A terme, il faudrait au moins 20% des surfaces en agriculture en biologique !

Nous lui demandé sur quels fondements scientifiques il appuyait sa thèse d’extrême dangerosité des nitrates.

Lorsque nous lui avons affirmé que 80% de notre ration journalière en nitrate provenaient des 5 fruits et légumes que tous les spécialistes nous conseillent de manger quotidiennement et que des experts en nutrition bio (Léon Guéguen et Gérard Pascal, de l’INRA) classent le nitrate en nutriment et pas en autre chose, la salle est restée silencieuse.

Nous avons ajouté que le nitrate était comme l’eau indispensable à la croissance des végétaux, donc un nutriment totalement naturel et nécessaire pour fabriquer la nourriture des humains.

Suite à cela, l’association écologiste a abordé le problème des pesticides, de manière très simplificatrice à nos yeux. Pour eux, ces produits semblent avoir été inventés et mis au point avec un seul objectif, celui d’empoisonner le monde !

D’autres réunions de ce type seront organisées et il est vraiment nécessaire que les agriculteurs soient présents fassent entendre leur voix.

Dans la même catégorie

CR 41
CR 36
CR 41
Centre-Val de Loire