L'info régionale

Réseaux sociaux

Lac de Caussade : nous irons au bout !

Lac de Caussade CR 47

Lac de Caussade : nous irons au bout !

Béatrice Lagarde, fraîchement nommée préfète du Lot-et-Garonne, a décidé d’envoyer ce mercredi 23 janvier la gendarmerie pour apposer des scellés sur les engins de chantier et ainsi empêcher la poursuite de la construction du lac de Caussade.

Quelle fut leur surprise de voir plus de 400 agriculteurs, dès 5h30 du matin, leur bloquer l’accès aux engins. Serge Bousquet Cassage, président de la Chambre d’agriculture 47, et Patrick Franken, président de la CR 47, sont partis à la rencontre des gendarmes pour négocier et éviter tout débordement.

« Nous ne lâcherons rien, ce projet existe depuis plus de 20 ans et nous nous sommes pliés à toutes les exigences environnementales et économiques. Il est inadmissible qu’on donne raison à certains lobbies écologistes qui ne savent pas de quoi ils parlent ! Nous continuerons ce projet et nous avons prévenu les gendarmes que nous ne bougerions pas ! » rappelle Serge Bousquet Cassagne.

« La construction avance bien, la digue sera terminée d’ici une dizaine de jours. Nos gars ont fait un super boulot depuis 2 mois ! Je ne comprends pas ce qui nous est reproché, ce projet va permettre de soutenir une trentaine d’exploitations et maintenir le débit d’un cours d’eau qui est fortement asséché à chaque épisode de sécheresse. » indique Patrick Franken.

Cette importante mobilisation montre la nécessité de la construction du lac de Caussade soutenue également par de nombreux élus locaux. « Les agriculteurs et toute personne de bon sens sont attachés à ce projet. S’il faut réunir une nouvelle fois des centaines d’agriculteurs nous n’hésiterons pas et nous nous tenons prêts. Nous irons jusqu’au bout ! » prévient Serge Bousquet Cassagne.

La CR 47 compte bien tout mettre en œuvre pour que ce projet légitime, validé dans un premier temps par les services de l’État puis invalidé pour d’obscures raisons, soit mené à son terme le plus rapidement possible.