L'info régionale

Réseaux sociaux

PAS ENCORE VOTÉE, DÉJÀ NÉFASTE

Non ZNT

PAS ENCORE VOTÉE, DÉJÀ NÉFASTE

Avant d’être voté, la loi sur les distances des traitements en bordure des parcelles construites a déjà des effets néfastes.

La SAFER , constatant qu’aucun agriculteur n’est intéressé par l’achat de parcelles agricoles bordant des zones construites, est amené, depuis quelques semaines, à les vendre au rabais à des investisseurs qui flairent la bonne affaire : en effet, il ne fait pas de doute que, lors de la prochaine révision du Plan Local d’Urbanisme, la commune concernée sera tentée de rendre constructible ces parcelles boudées par les agriculteurs.

Alors que tout le monde connaît la nécessité de préserver les terres agricoles dangereusement grignotées par l’urbanisation d’une part et l’enfrichement de l’autre, nos élus, trop peu conscients de l’intérêt général, vont pourtant accentuer ces phénomènes, pour satisfaire le confort de leurs électeurs qui apprécient d’habiter près de la campagne, à condition qu’il n’y ait pas d’agriculteurs.

Alain Reilles, CR81

Tags :