L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR de Haute-Vienne reçue par le préfet Celet, référent du Plan National Loup

La CR de Haute-Vienne reçue par le préfet Celet, référent du Plan National Loup

Ce lundi 25 mai, à Lyon, la CR Haute-Vienne s’est joint à la CR Lozère et la CR Cantal pour rencontrer le préfet référent Celet, donnant suite à notre demande.

Au cours d’une discussion franche et directe, nous avons pu exposer notre souhait d’une modification du protocole de reconnaissance de la prédation par les loups sur les bovins. En effet, à ce jour, les agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) ne pratiquent pas de prélèvement sur les victimes pour réaliser des analyses permettant d’identifier l’ADN des prédateurs. Le préfet, abondant dans notre sens, s’est engagé à faire modifier le protocole.

La CR lui a rappelé que le coût annuel de 28 millions d’euros du projet politique de colonisation des campagnes par les loups était incompréhensible alors que la crise sanitaire plombe les finances publiques. La question des fronts de colonisation a aussi été posée, sans vraiment obtenir de réponse sur les moyens que l’État envisage de mettre en place pour aider les éleveurs.

Tout au long de l’entretien, le préfet Celet a été réceptif à nos demandes qui émanent des éleveurs opposés à une cohabitation fantasmée et imposée. Ouvert à des échanges réguliers avec la CR au-delà de ceux du Groupe national loup, le préfet Celet a proposé une autre rencontre, où nous ne manquerons pas de réaffirmer que les loups et l’élevage sont incompatibles, preuves à l’appui.