L'info régionale

Réseaux sociaux

La CR 68 soutient la décision du préfet de prolonger la chasse aux cervidés et aux daims

La CR 68 soutient la décision du préfet de prolonger la chasse aux cervidés et aux daims

La CR 68 a souhaité montrer son soutien en remerciant par courrier le préfet du Haut-Rhin d’avoir prolongé la chasse aux cervidés et aux daims jusqu’au 28 février. Malgré l’opposition des chasseurs du département, cette décision semble indispensable pour la régulation de ces espèces. Alors que les objectifs concernant les cervidés et les daims n’ont pas été atteints, la fédération de chasse refuse de prolonger leur chasse. Cependant, ce n’est pas la première fois ces dernières années que le quota en cerfs n’est pas respecté dans le Haut-Rhin, si l’on en croit les chiffres avancés par la Fédération de chasse elle-même.

De plus en plus de dégâts causés par les cervidés

Il est important de rappeler que les agriculteurs doivent faire face à des dégâts considérables sur leurs prairies, causés notamment par les cervidés. Aujourd’hui, les dégâts ne cessent de croître, la population de cervidés est bien trop importante au regard du territoire qu’elle occupe, c’est pourquoi la régulation est essentielle.

La CR 68 s’interroge sur les réelles motivations du refus de la Fédération de chasse

La CR 68 s’interroge sur les réelles motivations qui poussent la Fédération de chasse à refuser cette régulation. Plutôt que les raisons environnementales et éthiques qu’elle avance, le refus de cet arrêté semble plutôt s’expliquer par sa volonté de préserver la population de cerfs, afin de disposer de grandes hardes et d’ainsi garder le prestige des chasses alsaciennes. La raison environnementale invoquée n’a aucun sens car la trop grande population de cervidés déséquilibre et détériore notre biodiversité.

Tags :
, ,