L'info régionale

Réseaux sociaux

Agriculteurs en reconversion : faites-vous accompagner

Agriculteurs en reconversion : faites-vous accompagner

Que vous soyez chef d’exploitation agricole, conjoint collaborateur ou aide familial et que vous êtes contraint de cesser votre activité pour des motifs économiques, Vivea, Pôle emploi et le ministère de l’Agriculture, vous accompagnent dans votre reconversion professionnelle ou votre congé formation.

Le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt vous apporte son soutien financier dans le cadre du dispositif d’aide à la réinsertion professionnelle (ARP) :
• une aide au départ de 3 100 € par actif,
• une aide au déménagement de 1 550 € si vous êtes contraint de quitter votre lieu d’habitation, dès la cessation d’activité et radiation MSA.

Pour vous accompagner dans votre transition professionnelle, que ce soit dans le secteur agricole en tant que salarié, ou dans un autre secteur d’activité en tant que chef d’entreprise ou salarié, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a conclu un accord avec Pôle emploi et votre fonds d’assurance formation, Vivea.

Vos démarches auprès de Pôle emploi
Dès votre radiation pour cessation d’activités (délivrance d’une attestation par votre caisse MSA prouvant que vous n’avez plus d’activité non salariée), vous pouvez vous inscrire en ligne à Pôle emploi comme demandeur d’emploi sur le site www.pole-emploi.fr et si toutefois vous n’avez pas accès à internet, vous pouvez effectuer la même démarche auprès d’une agence Pôle Emploi la plus proche sur un poste en libre accès.

Un conseiller Pôle emploi prendra contact avec vous pour vous accompagner jusqu’à votre retour à l’emploi dans le cadre d’un Projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). Dans le cadre de ce PPAE, Pôle emploi pourra vous prescrire entre autres des actions de formation.

Vos démarches auprès de Vivea
En plus de ces dispositifs, mais seulement si vous avez été chef d’exploitation agricole (associé ou exploitant à titre principal) et que votre exploitation a été jugée inapte au redressement après avis de la Commission départementale d’orientation de l’agriculture (CDOA) ou soumise à l’ouverture d’une procédure collective de liquidation judiciaire devant le Tribunal de grande instance (TGI), vous pouvez bénéficier dans le cadre d’un congé formation d’une prise en charge plafonnée à 2 500 €. Vivea finance les actions de formation professionnalisantes d’une durée de minimum 35 heures.

Vous trouverez ci-dessous 2 documents concernant l’accord cadre Vivea – Maaf – Pôle emploi.

Présentation accord VIVEA MAAF POLE EMPLOI – Périgueux Octobre 2017- NAQ

Accord cadre national MAAF-VIVEA-Pole Emploi 2016_15

Vous pouvez également joindre les interlocuteurs dédiés de la DDT, Pôle emploi ou Vivéa :

 

Source : Vivea