L'info régionale

Réseaux sociaux

Vous préférez l’irrigation importée ? Cessez la démagogie !

pivot irrigation desert

Vous préférez l’irrigation importée ? Cessez la démagogie !

Les opposants aux bassines manifestent actuellement contre le stockage de l’eau en France. La Coordination Rurale s’agace de voir circuler une multitude de contre-vérités sur le sujet et rappelle qu’en France il est encadré par des règles très strictes permettant le partage de l’eau et une irrigation réfléchie et partagée.

Les manifestants avancent le fait que le maïs est très gourmand en eau, mais toutes les cultures dégageant une valeur ajoutée intéressante ont besoin d’eau et c’est bien évidemment le cas des vergers ou de la production maraîchère ! Que proposent les manifestants ? D’arrêter l’irrigation, d’arrêter la production de fruits et légumes alors qu’on importe déjà 50 % de ce que l’on consomme ? Est-ce un programme digne d’un syndicat comme la Confédération paysanne qui est censé défendre les agriculteurs ?

« Ce qui n’est pas produit en France, le sera dans d’autres pays qui ne connaissent pas la notion de respect du débit de l’étiage des rivières ou qui pompent dans des eaux souterraines non réalimentées. En France, l’irrigation est très encadrée arrêtons de mettre des barrières qui pénalisent la production de nourriture française. Cela va à l’encontre d’une souveraineté alimentaire responsable ! » Alain Martinaud, représentant de la Coordination Rurale et irrigant dans le Lot-et-Garonne.

Un article publié en octobre 2019 dans Environmental Research Letters et intitulé « Flux d’eau virtuelle mondiaux non durables dans le commerce agricole » classe la France au 8e rang des pays importateurs d’eau. En important les fruits et légumes qu’elle ne produit pas sur son territoire, la France serait virtuellement importatrice nette de 8,4 milliards de m3 d’eau/an. Soit, 3 fois ses prélèvements actuels en eau pour l’irrigation !

C’est pourquoi, en plus de favoriser et de simplifier le stockage de l’eau et les pratiques d’irrigation en France, et au même titre qu’il existe des contraintes pour lutter contre la déforestation importée, la Coordination Rurale demande des mesures similaires pour lutter et contraindre les importations de denrées ayant été produites avec une irrigation non durable !