L'info régionale

Réseaux sociaux

Varenne de l’eau : la CR s’oppose à la charte d’engagement des interprofessions !

Signature

Varenne de l’eau : la CR s’oppose à la charte d’engagement des interprofessions !

Dans le cadre du Varenne de l’eau, les interprofessions ont été invitées à signer une charte d’engagement sur la gestion des ressources en eau. La Coordination Rurale (CR) est contre cette démarche poussée par un dogme écologique déconnecté des réalités et de la complexité du terrain, et s’oppose à ce que les interprofessions la signent.

Les interprofessions n’avaient pas à la signer !

« Les interprofessions sont censées représenter la filière dans son intégralité et donc l’amont et l’aval, or cette charte concerne uniquement l’amont. Les interprofessions n’ont donc pas à y être associées et même si un astérisque doit préciser que cela se ferait uniquement sur le champ de l’interprofession ! », s’insurge Sébastien Heraud, représentant de la CR à Interfel. « De plus, même si Interfel récupère une partie du budget Casdar, ce ne devait pas être une raison pour signer la charte. Cet argent nous était initialement dû ! »

 

Une charte franco-française inaccessible pour la majorité des agriculteurs

« Les solutions proposées par la charte seront très probablement en partie financées par l’État et les conditions vont sûrement mettre de côté un bon nombre d’agriculteurs et seules les grosses exploitations pourront faire les travaux. », déplore Max Bauer, représentant de la CR et de l’Uniphor à Val’hor. « Par conséquent, cela risque d’accroître le déficit concurrentiel des productions françaises, mais aussi les importations et donc l’importation d’eau des pays concurrents. »