L'info régionale

Réseaux sociaux

Valorisation des jachères : Les CRD d’Auvergne-Rhône Alpes alertent les préfets

jacheres coquelicots bleuets

Valorisation des jachères : Les CRD d’Auvergne-Rhône Alpes alertent les préfets

Malgré la pluviométrie de ces derniers jours, le manque d’eau de ces derniers mois laissera des traces considérables aussi bien pour les récoltes céréalières que fourragères.Ainsi, les différentes antennes départementales de la Coordination Rurale Aura ont décidé unanimement d’écrire aux préfets de leur département pour que des actions concrètes concernant la valorisation des jachères puissent être mises en place.

Des températures et une pluviométrie qui laisse craindre une sécheresse


Les premières observations de terrain laissent envisager d’importants retards de pousse d’herbe. Début avril, l’indice d’humidité des sols était globalement en-dessous de la normale. Les sécheresses des années précédentes ont vidé les stocks fourragers de beaucoup d’éleveurs et ils ne peuvent par conséquent pas retarder les mises à l’herbe des animaux. Par ailleurs, les céréaliers ont également donné l’alerte sur des rendements de paille très faible à l’échelle nationale.

Une situation qui rend plus difficile la crise sanitaire pour les éleveurs


L’achat de fourrage en cette période est quasiment inenvisageable du fait des problèmes de transports mais aussi de l’absence de disponibilités financières. Actuellement, une surexploitation des prairies, fragilisées par les sécheresses précédentes ou récemment implantées, diminuerait fortement leur potentiel de production. Il ne faut pas dès à présent mettre en péril les récoltes futures.

Une sollicitation des préfectures pour appuyer notre demande faite au Ministre de l’agriculture


Ainsi, nos élus ont demandé aux préfets d’appuyer la demande faite par la Coordination Rurale Union Nationale au Ministre de l’agriculture pour engager des négociations avec l’Union Européenne pour obtenir l’autorisation de valoriser les surfaces en jachère pour l’alimentation animale.

Pour rappel, en 2019, la CR avait fait une demande de valorisation des jachères en avril pour une autorisation accordée par l’Etat fin juillet! L’Etat doit être réactif et ne doit pas attendre quatre mois pour  donner une réponse aux éleveurs!

Tags :
,